« Koh-Lanta » : Setha, éliminée par les ambassadeurs, a mal vécu la « trahison » de Colin

JEU D'AVENTURE La graphiste de 35 ans n’a pas salué Colin, responsable de son élimination de l’émission de TF1, et lui a lancé : « Tu n’es pas un homme »

Fabien Randanne
— 
Setha, candidate de Koh-Lanta, le totem maudit.
Setha, candidate de Koh-Lanta, le totem maudit. — A.ISSOCK/ALP/TF1
  • La décision du conseil des ambassadeurs de Koh-Lanta, le totem maudit, a été révélée mardi sur TF1. Colin et Louana ont décidé d’éliminer Setha.
  • « J’appréciais beaucoup Colin sur le camp. Je me suis rendu compte que ce n’était pas réciproque. Cela m’a beaucoup déçue », confie Setha à 20 Minutes.
  • « Avant de partir au conseil des ambassadeurs, Colin nous a garanti qu’il irait à la boule noire s’il le fallait, qu’il était déterminé. J’y ai cru. J’aurais préféré qu’il y aille sans rien dire, en laissant planer le doute, plutôt que de nous dire qu’on pouvait lui faire confiance », déplore Setha.

Setha a fait les frais du conseil des ambassadeurs de Koh-Lanta, le totem maudit, diffusé mardi sur TF1. Quand son coéquipier Colin a annoncé qu’il s’était accordé avec Louana, la représentante des rouges, pour l’éliminer, la graphiste de 35 ans a ressenti « de la colère, de la déception, de la tristesse ». Contactée par 20 Minutes, la Rhônalpine parle même de sentiment de « trahison » : « J’appréciais beaucoup Colin sur le camp. Je me suis rendu compte que ce n’était pas réciproque. Cela m’a beaucoup déçue. »

Au moment de dire au revoir à la tribu réunifiée, elle s’est d’ailleurs bien gardée de saluer celui qui a scellé son sort. Quelques instants plus tôt, devant tout le monde, elle lui a même lancé, cinglante : « Tu n’es pas un homme. » Elle confie aujourd’hui l’avoir « vraiment pensé sur le coup » et avoir exprimé ce qu’elle ressentait « du fond de [s]on cœur. »

« Louana m’a jeté un regard et je me suis sentie comme désignée »

« Avant de partir au conseil des ambassadeurs, il nous a garanti qu’il irait à la boule noire s’il le fallait, qu’il était déterminé. J’y ai cru. J’aurais préféré qu’il y aille sans rien dire, en laissant planer le doute, plutôt que de nous dire qu’on pouvait lui faire confiance », déplore Setha.

Lorsque Louana et Colin sont arrivés sur l’île, elle a su qu’un mauvais scénario se tramait pour elle. « Ils avaient la tête baissée et j’ai compris qu’ils n’étaient pas allés jusqu’au tirage au sort, raconte-t-elle. A un moment, Louana m’a jeté un regard et je me suis sentie comme désignée… J’ai commencé à réaliser. »

La trentenaire a ainsi été contrainte à quitter cette aventure « de fou », qui correspondait à tout ce qu’elle espérait, et qui la grisait. La chance qui semblait l’accompagner depuis le début – elle était en danger dès le premier conseil – lui a fait défaut. « Je ne savais jamais ce qu’il se tramait, je n’étais pas dans les stratégies. Nicolas allait à la pêche aux infos, mais, parfois, il n’était pas sûr. Je me suis sentie en danger à chaque conseil », relate-t-elle.

« Personne n’a essayé de voir si mon collier existait vraiment »

Son atout majeur : un collier d’immunité qu’elle prétendait posséder mais qui était imaginaire… « Les autres aventuriers ne l’ont jamais vu, n’ont jamais cherché à creuser le sujet, ni essayé de voir s’il existait vraiment. Même moi je me suis surprise à croire en son existence, sourit-elle. J’y suis allé à fond avec ce collier, en le prenant comme un jeu, je me suis beaucoup amusée. »

Son coup de poker a épaté le mari de Setha. « Il a été surpris. Il avait trop peur pour moi par rapport à l’aspect stratégique de Koh-Lanta. » Celle qui affirme ne pas être une « bluffeuse » dans l’âme avance que ses amis reconnaissent là-dedans son côté « taquineur et blagueur ». Au dernier conseil avant la réunification, elle a évité de justesse l’élimination. Ses coéquipiers se sont alors étonnés qu’elle n’ait pas sorti son collier. Et elle de leur lancer, sans se démonter, un mythique « Je suis joueuse, jusqu’au bout », prouvant que ses acolytes ont eu tort de la sous-estimer.