« Mask Singer » : On décrypte les indices pour trouver qui sont la banane, le croco, le papillon et le cerf

APPRENTIS DETECTIVES Le quatrième épisode de « Mask Singer » diffusé vendredi sur TF1 n’a pas vraiment éclairé les lanternes du public

C.R.
— 
Le croco, la banane et le papillon de « Mask Singer »
Le croco, la banane et le papillon de « Mask Singer » — CHRISTOPHE CHEVALIN/TF1

Des indices à la pelle, des suspects identifiés mais toujours aucun nom à donner. On ose le dire : dans Mask Singer, l’enquête piétine. Il ne reste plus que cinq candidats en course après l’élimination du cochon ce vendredi. Derrière ce costume se cachait un ancien visage de TF1, à savoir le chef Yves Camdeborde, connu du grand public pour avoir jugé les cuisiniers des quatre premières saisons de Masterchef au début des années 2010.

Ça, ce sont les choses que l’on sait. Mais à partir de ce stade de la compétition, les recherches se compliquent pour les enquêteurs de Mask Singer et le public. S’il ne fait quasiment aucun doute que Gilbert Montagné se cache derrière l’arbre, rien n’est moins sûr pour les quatre derniers personnages.

Le flou total pour la banane et le croco

On sait que la banane a déjà remporté plusieurs prix, qu’elle a aimé porter les couleurs de la France et qu’on l’a vue partout lors de l’année 2007. Dans le quatrième épisode, des indices visuels faisaient référence à l’univers du jeu vidéo, ce qui n’a pas aidé grand monde. Anggun, elle, part sur le nom de Valérie Bègue tandis que les autres membres du jury pensent à Sandrine Quétier, Estelle Mossely et Jennifer Ayache.

Depuis le premier épisode, certains ont envie de croire que le crocodile a exactement la même voix que le chanteur Mika. En plus de ça, on sait qu’il a un lien avec Nikos Aliagas​, le présentateur de The Voice. Mais les indices dévoilés ce vendredi 22 avril se dirigent plutôt vers le monde du sport. Alors qu’on le voit jouer avec un ballon de foot, on peut l’entendre dire que « dans le monde du sport, [il a] fait grincer quelques dents » et que « parfois, [ses] coups sont portés en public, en live ou via un écran ». S’agit-il d’une allusion aux battles de The Voice ou à une vraie carrière sportive ?

Beaucoup d’indices pour le papillon et le cerf

Cette semaine, le papillon a impressionné tout le monde grâce à sa prestation sur Survivor des Destiny’s Child. En offrant une chorégraphie digne d’une danseuse, les regards se sont portés sur Denitsa Ikonomova, visage emblématique de Danse avec les stars. On a notamment appris que le papillon avait fait ses débuts loin de Paris il y a plus de vingt ans et qu’il avait brillé sur les écrans outre-Atlantique. En 2011, Denitsa Ikonomova a effectivement participé à l’émission So You Think You Can Dance au Canada.

La voix du cerf impressionne les jurés depuis le premier épisode mais son identité reste un mystère. On sait qu’il a chanté avec de grands artistes, joué dans plus de 200 spectacles différents et qu’on ne l’avait pas connu au départ sous sa véritable identité. Il y a bien une personnalité qui colle à tous ces indices : Laurent Ournac, qu’on a d’abord découvert en tant que Laurent Fortin dans Mon Incroyable Fiancé. Lors de sa précédente prestation, on a pu apercevoir un drapeau LGBT, des boules de pétanques et un piment. Le comédien de TF1 joue dans Camping Paradis (et on joue à la pétanque au camping), et a été à l’affiche des pièces Le gai mariage et Du piment dans le caviar. Seul Kev Adams a donné son nom pour le moment.