« Koh-Lanta » : Un épisode bien suivi mais qui a frustré plus d’un téléspectateur

TELEVISION L'épisode diffusé ce mardi soir sur TF1 a pris fin en laissant planer le suspense sur l'issue du conseil des ambassadeurs

F.R.
— 
L'épreuve de confort du huitième épisode de Koh-Lanta, le totem maudit.
L'épreuve de confort du huitième épisode de Koh-Lanta, le totem maudit. — ALP/TF1/Starface

L’heure est à la réunification dans Koh-Lanta, le totem maudit. Un tournant du jeu que les fans attendent avec impatience car la fusion des équipes rouge et jaune en une seule équipe blanche rebat les cartes : les rapports de force changent et les stratégies sont remises en question… Mardi, 4.17 millions de personnes (18.8 % de part d’audience) étaient au rendez-vous sur TF1 (contre 3.75 millions et 17 % de part d’audience la semaine passée) pour suivre le traditionnel « conseil des ambassadeurs ».

Sauf que l’épisode a pris fin… sans que leur décision soit révélée. Il faudra donc attendre mardi prochain pour découvrir si Colin, le représentant de l’équipe jaune, et Louana, son homologue des rouges, ont décidé d’éliminer un de leurs acolytes. Ou bien si, comme cela semblait en prendre le chemin, faute d’accord, ils sont allés jusqu’au tirage au sort synonyme d’exclusion de l’aventure pour lui ou pour elle.

« Il ne s’est rien passé dans l’épisode »

Ce choix de narration a laissé plus d’un téléspectateur sur sa faim. A l’issue de la diffusion, nombreux étaient ceux qui exprimaient leur frustration sur Twitter. « Couper un épisode en deux quand il se passe beaucoup de choses pourquoi pas. Mais là il ne s’est rien passé dans l’épisode. Ça fruste et donne envie d’arrêter de regarder », a écrit l'un d'eux. « Mouais… Faire une pub de fou pour l’épisode de ce soir pour au final se taper plus de pub qu’autre chose… Où l’on n’apprend rien de plus… Vive le foutage de gueule de couper les épisodes comme ça ! L’impression d’avoir perdu mon temps ce soir… », s'est agacée une autre. Deux réactions résumant la teneur des centaines de tweets sanguins contre le programme.

« Il est loin le temps de l’épisode de folie avec : confort, choix des ambassadeurs, ambassadeurs, réunification, annonce des ambassadeurs, départ de l’éliminé, immunité, conseil de folie post-ambassadeurs », a déploré Alban Pellegrin, qui a participé à Koh-Lanta en 2015 et 2018.

Rallumer la flamme

Précisons que si, depuis le premier confinement au printemps 2020, Koh-Lanta a habitué son public aux épisodes scindés en deux – notamment celui de la finale, avec les épreuves de l’orientation et des poteaux réparties sur deux soirées –, les éditions Les 4 Terres, à l’automne 2020, et Les armes secrètes, début 2021 proposaient bien le combo jeu de confort + ambassadeurs + conseil post-ambassadeurs au sein d’un même épisode.

Que les fidèles de l’émission l’oublient est peut-être le symptôme d’une désaffection pour le programme qui gagnerait à revenir aux fondamentaux. A moins que l’épisode de mardi prochain commence sur un retournement de situation transformant la frustration de l’attente en surprise revigorante susceptible de rallumer la flamme. Ou le flambeau.