« Top Chef » : Les végétariens veulent croire que l’émission peut « changer l'image de cette cuisine »

QUELLE CUISSON ? Végétariens depuis peu et fans de « Top Chef » depuis longtemps, l’émission est parfois un casse-tête pour ces téléspectateurs

Clément Rodriguez
— 
Mickaël et sa saucisse dans « Top Chef »
Mickaël et sa saucisse dans « Top Chef » — Marie ETCHEGOYEN/M6
  • Ce soir, M6 diffuse le neuvième épisode de Top Chef qui met à l’honneur Adrien Cachot et son aliment fétiche : les abats.
  • Une épreuve qui sera peut-être difficile à regarder pour les personnes végétariennes fans du programme.
  • Certaines ont d’ailleurs arrêté de regarder l’émission tandis que d’autres continuent d’apprécier le concours pour d’autres raisons. 20 Minutes leur a demandé lesquelles.

Cela fait dix ans que Mélanie regarde Top Chef, huit ans qu’elle est devenue végétarienne et trois ans qu’elle est végane. Autant de critères qui ne l’empêchent pas de suivre assidûment l’émission et d’en discuter avec sa famille et ses amis sur des conversations de groupe. « Mais c’est vrai que certaines épreuves me dégoûtent franchement. Quand il y a trop de sang, d’abats, ou qu’on voit trop longtemps la viande ou le poisson, je pars faire autre chose pendant l’épreuve », nuance-t-elle dans sa réponse à notre appel à témoignages. Pas de chance pour elle, ce seront les abats qui seront à l’honneur ce mercredi.

Ce que Mélanie apprécie particulièrement, ce sont les thèmes qui laissent le choix aux candidats de partir sur des recettes végétariennes. « J’ai l’impression qu’il y a une plus grande conscience à ce sujet chez les candidats et les chefs invités que du côté du jury, qui s’offusque toujours un peu quand "ça manque de viande". Ce n’est jamais formulé comme ça, mais pour le jury, tu sens bien que la cuisine végétale ne peut pas être gourmande », ajoute-t-elle.

Au cas où vous vous posiez la question, on peut donc apprécier le concours culinaire tout en ne mangeant ni viande, ni poisson « mais pas pour les mêmes raisons » que l’ensemble du public. « Avant, ça me donnait faim, poursuit-elle. Aujourd’hui, je trouve que c’est un bon curseur pour mesurer l’avancée du sujet, et ça me pousse à réfléchir à la façon dont on pourrait rendre véganes certaines recettes. »

Regarder pour l’évolution des candidats

Bien qu’une grande partie des téléspectateurs salive devant la quasi-totalité des préparations des candidats, une frange non négligeable des fans de l’émission trouve d’autres qualités au programme. « Je pioche toutes les idées de recettes ou techniques qui m’intéressent pour pouvoir ensuite les reproduire en version végétale », indique Sophie, une végétalienne qui regrette tout de même qu’il n’y ait pas plus d’épreuves tournées vers le 100 % végétal.

Pauline, elle, est végétarienne depuis quatre ans et a commencé à regarder Top Chef pour la première fois l’année dernière. Son intérêt pour l’émission réside surtout « dans la créativité des candidats, tant en termes de techniques que d’associations audacieuses », souligne-t-elle. Heureuse que la cuisine végétale soit valorisée, elle a l’espoir que les avis changent sur ce type d’alimentation. « Je crois qu’une émission comme Top Chef peut changer l’image de cette cuisine », se réjouit-elle.

Un visionnage avec la zapette à la main

Se poser devant Top Chef les mercredis soir est devenu difficile pour d’autres personnes qui continuent tout de même de regarder le concours tout en gardant la main sur la télécommande. « J’étais fan de l’émission auparavant mais depuis peu il m’est impossible de la regarder, témoigne Alexandre, récemment devenu végétarien. En voyant toute cette viande, il m’est arrivé de vomir devant mon écran tellement cela me dégoûte ». Par conséquent, il a arrêté de regarder le programme ou zappe à chaque fois qu’il s’agit d’une épreuve de viande.

Marie, une autre téléspectatrice, confie ne plus regarder Top Chef « ou très peu » depuis qu’elle est végane « car la vue de la viande surtout et des autres produits animaux me dégoûte ». Si elle continue de se brancher sur M6, c’est parce que sont organisées quelques épreuves végétales et sont invités certains chefs végans. « Ça me permet d’apprécier comme avant une partie du programme », note-t-elle.

Des épreuves « de plus en plus violentes »

Il fut un temps où Cyrielle regardait le show culinaire de M6 pour chiper des idées de recettes. Aujourd’hui, celle qui est végétarienne depuis six ans juge les épreuves « de plus en plus violentes », dit-elle en citant les abats ou l’agneau entier présenté en demi-finale l’an dernier. « Rien que cette saison, sur le thème des desserts, il fallait faire des desserts aux fruits de mer », s’insurge-t-elle en indiquant qu’elle ne regardait plus l’émission.

Jean-Baptiste, lui, aime la viande. Il n’est donc pas dérangé par les épreuves qui tournent autour d’une belle pièce de veau ou de bœuf. En revanche, il n’aime pas trop les légumes « et franchement je trouve qu’ils en cuisinent beaucoup trop ». Par conséquent, il décide de moins regarder l’émission. Vous faites ce que vous voulez de ce témoignage, nous n’avons toujours pas réussi à déterminer si c’était du lard ou du cochon.