« Welcome back » : L’émission de TF1 surfe sur la nostalgie pop, nouvelle valeur refuge de la télé

RETOUR VERS LE PASSE TF1 lance ce vendredi à 21h10 un nouveau divertissement présenté par Camille Combal centré sur l'année 1993

Fabien Randanne
— 
L'animateur Camille Combal, en chemise jaune, entouré des personnalités participant au premier numéro de Welcome Back.
L'animateur Camille Combal, en chemise jaune, entouré des personnalités participant au premier numéro de Welcome Back. — CHRISTOPHE CHEVALIN - TF1
  • Welcome back, animé par Camille Combal, est diffusé vendredi 18 mars 2022 à 21h10 sur TF1. Des personnalités répondront à des quiz et participeront à des jeux sur le thème de l’année 1993.
  • Welcome Back, ainsi que le magazine de TMC Canap et les docus Une année de TV attendus sur C8, ont en commun de replonger dans l’actualité et la pop culture des années 1980 et 1990.
  • « On a plaisir à revisiter le passé. Je pense qu’aujourd’hui les choses vont tellement vite, qu’on est submergé par tant d’informations, qu’il y a un besoin de replonger dans certaines époques pour prendre un peu de recul », avance Matthieu Grelier, le directeur des programmes d’ITV Studios France qui coproduit Welcome Back.

Replonger dans le passé, c’est la nouvelle marotte du petit écran. Le 6 avril, TMC diffusera Canap 89, où la bande d' Etienne Carbonnier exhumera les archives de Sacrée soirée, rappellera les Crados à notre bon souvenir et récapitulera la chronologie de la chute du mur de Berlin. Les 26 mars et 2 avril, C8 retournera respectivement en 1982 et en 1983 avec Une année de TV qui, comme son titre l’indique, passera en revue les programmes et moments phares de l’époque (Les Enfants du rock, Gym Tonic, Mardi Cinéma, la victoire de Yannick Noah à Roland-Garros…).

Ce vendredi, TF1 lance à 21h10 Welcome Back, un jeu présenté par Camille Combal et centré sur 1993. Deux équipes de personnalités (Michèle Laroque, Michael Gregorio, Nolwenn Leroy contre Jean-Luc Lemoine, Barbara Schulz et Redouane Bougheraba), s’affronteront dans différents quiz et jeux sur le thème de cette année-là. L’immersion est poussée à un point tel que le décor et les tenues de l’animateur et de ses candidats sont en phase avec la mode de l’époque.


Lancé il y a cinq ans aux Pays-Bas, avec un succès qui perdure, sous le titre A Year To Remember («Une année à marquer d’une pierre blanche ») ce concept est adapté en France au moment où le retrotainment (un néologisme anglophone mêlant les mots « retro »/«rétro » et « entertainement »/«divertissement ») est tendance.

« On n’est pas dans le passéisme »

« On a plaisir à revisiter le passé. Je pense qu’aujourd’hui les choses vont tellement vite, qu’on est submergé par tant d’informations, qu’il y a un besoin de replonger dans certaines époques pour prendre un peu de recul », avance Matthieu Grelier, le directeur des programmes d’ITV Studios France qui coproduit Welcome Back avec Ellimac.

Dans un contexte anxiogène dominé par la pandémie et la guerre en Ukraine, ces divertissements feraient office de parenthèses légères et bienvenues. « L’objectif de Welcome Back n’est pas de dire que c’était mieux avant, on n’est pas dans le passéisme, souligne Matthieu Grelier. C’est juste que quand on a connu certaines époques, on a l’impression qu’on avait un peu moins de soucis. Ceux qui n’étaient pas nés peuvent quant à eux s’amuser de voir comment vivaient leurs parents et grands parents et en rire parce que les looks et esthétiques étaient différents. Ça fait du bien, ça détend un peu et je crois qu’en ce moment on n’a besoin de ça. »

Le carton de « Canap »

La carte de la nostalgie pop semble un bon coup à jouer si l’on en juge le succès de Canap 95 qui, au printemps 2021 avait fait un carton d'audience. Près d’1.8 million de téléspectateurs et téléspectatrices avaient été au rendez-vous sur TMC pour revivre la frénésie pour les boys bands, la supercherie de la créature de Roswell ou les cérémonies avinées des 7 d’or. Un score clairement au-dessus des moyennes habituelles de la chaîne (700.000 personnes) et tout simplement la meilleure audience en trois ans pour un divertissement en prime time sur la TNT.

En décembre, Canap 2002 a soulevé un enthousiasme similaire : avec 1.6 million de personnes captivées par ce retour au début du siècle. Vous reprendrez bien une madeleine de Proust (ou de La cuisine des mousquetaires) ?