« Mask Singer » : Dans les coulisses, le jury ne déguise pas ses peurs

REPORTAGE Au mois de juin dernier, nous étions entourés de personnalités dans les coulisses de « Mask Singer » (même si on ne savait pas de qui il s’agissait)

Clément Rodriguez
— 
Dans « Mask Singer », Camille Combal a la banane
Dans « Mask Singer », Camille Combal a la banane — CHRISTOPHE CHEVALIN/TF1
  • La troisième saison de Mask Singer débarque sur TF1 le vendredi 1er avril.
  • Enregistrée cet été, l’émission se pare de nombreuses nouveautés et s’offre douze nouvelles personnalités cachées sous les costumes.
  • 20 Minutes a été invité à se glisser dans les coulisses du tournage pour mener l’enquête discrètement avant tout le monde.

Nous aussi, nous étions masqués. La production ne nous avait pas préparé un costume trop mignon de dinosaure ou de cupcake mais avait quand même mis de côté un joli masque FFP2 pour que l’on puisse se glisser dans les coulisses de la troisième édition de Mask Singer incognito. Le 30 juin 2021, dans les studios de La Plaine-Saint-Denis, les équipes s’apprêtent à tourner le deuxième épisode de la saison dont la diffusion démarre le vendredi 1er avril sur TF1.

Avant de pouvoir fouler le plateau, il faut montrer patte blanche. Un gros dispositif de confidentialité est mis en place pour qu’aucune information ne fuite avant la diffusion de l’émission. Acte douloureux et difficile, on se plie aux règles en glissant notre téléphone dans une pochette scellée : impossible de prendre des notes ou de sortir son appareil photo. Les consignes sont les mêmes pour tout le monde, à part pour les VIP de la production, ceux qui connaissent les noms des célébrités. Sur les 300 personnes qui travaillent au bon fonctionnement du programme, seule une dizaine est au courant du line-up.

Deux heures avant le début de l’enregistrement de l’émission, le plateau est vide pendant que quelques tests sonores sont effectués. Placardées sur des murs, on remarque des affiches sur lesquelles figurent les logos barrés des réseaux sociaux. Dévoiler l’identité des personnalités avant le début de la saison reviendrait à gâcher plusieurs semaines de travail et la nature même du programme.

Des costumes évolutifs, deux stars internationales…

Comme lors de la première édition, douze stars vont tenter l’aventure, déguisées en cerf, en caméléon, en banane, en cosmonaute ou encore en tigresse. Non loin de la scène, tous les accessoires sont entreposés, éventuellement rapiécés et surtout modifiés. Car cette année, les costumes sont évolutifs. L'arbre, par exemple, changera au fil des épisodes (il aura des champignons à ses pieds à l’automne), le cochon aura plusieurs justaucorps… Au total, chaque pièce demande entre 300 et 700 heures de travail.

Ces améliorations apportées aux costumes ne sont pas les seules nouveautés de la saison. Lors de la première émission, les quatre jurés devront établir un pronostic sur l’identité de chaque personnage. Ils inscriront le nom de la personnalité à laquelle ils pensent dans une enveloppe qui restera fermée jusqu’à la révélation du visage de la célébrité. Voilà le principe de « l'oreille d'or ».

Il y a un an et demi, le programme innovait en invitant une star internationale sur le plateau. Sous le costume étincelant de la ballerine se cachait Itziar Ituño, actrice de la série La Casa de Papel. Cette année, ce sont deux célébrités qui viendront se prêter au jeu, notamment lors du deuxième prime auquel nous avons assisté. « Elle est venue hier soir dans le plus grand secret pour bosser les portés, confie Rémi Faure, directeur des programmes de flux de TF1. Elle a choisi la chanson pour le texte et a fait des retours sur les croquis du costume. Elle est hyper impliquée. »

Anggun « à la rue »

Il faut prendre l’ascenseur pour discuter avec les seules personnalités dont on connaît l’identité : les membres du jury et l’animateur Camille Combal. En pause déjeuner, Jarry nous fait quelques confidences. « Les deux noms qui sont sortis lors de la première émission, c’est du haut niveau », assure celui qui est parti sur France Télévisions depuis le tournage. « Les deux noms nous ont surpris. Jamais les personnalités n’avaient fait ça, ça présage de belles choses », enchérit Alessandra Sublet.

Chacun des juges, qui semblent à fond dans la compétition, a ses techniques pour démasquer les célébrités. Jarry « regarde qui sont les acteurs qui passent sur TF1 » tandis que Anggun « se repère par rapport à Camille qui fait 1m83 » et essaye de réfléchir aux stars internationales qui pourraient participer au show. « Mais c’est la Fashion Week et le Festival de Cannes donc je suis à la rue », rit-elle.

De moins en moins d’indices pour les enquêteurs

Tous s’accordent à dire que les indices sont encore plus maigres que la saison précédente. « On est tous un peu désorientés parce qu’il n’y en a que deux dans les magnétos, ça nous a un peu frustrés », soupire Alessandra Sublet. Pendant les interviews, chaque enquêteur nous demande d’ailleurs si l’on a des infos. Pas de chance, nous, tout ce que l’on sait, c’est ce qu’ils ont mangé à midi (du poisson pour Anggun, au cas où vous vous posiez la question).

Kev Adams, lui, a listé les noms des personnes qui pourraient prendre part à la compétition « mais il y en a aucun dedans pour l’instant donc j’ai perdu du temps pour rien », souffle-t-il. Pour l’instant, le comédien avoue ne pas être encore totalement rentré dans le jeu. « Mais je vais y venir, rassure-t-il. Il y a besoin de quelqu’un comme moi dans le jury. Quand je suis paumé, le public va le sentir. »

Environ six heures de tournage

Il est bientôt l’heure de descendre sur le plateau. Autour de la scène, le public est déjà installé et joue avec la télécommande qui leur servira, dans quelques minutes, à voter pour la prestation qu’il préfère. Le chauffeur de salle met l’ambiance alors que les enquêteurs prennent place à leur table, non sans une dernière retouche maquillage. Juste après l’enregistrement du coming-next, Camille Combal répète son entrée avec les danseurs. « Je ne sais pas ce que je fais », crie-t-il en paniquant après deux ou trois pas approximatifs.

Impossible de vous dévoiler le nom des personnages sans divulgâcher le début de la compétition. Tout ce que l’on sait, c’est que le tournage s’étalera jusqu’aux environs de 20h30, heure à laquelle le public quittera les studios juste avant la révélation du casting. On a bien une petite idée de l’identité de la star internationale mais notre bouche est au même endroit que notre téléphone portable : dans une pochette scellée.