Victoires de la musique : Carton d'Orelsan et de Clara Luciani, qui raflent la moitié des trophées

PRIX Le rappeur et la chanteuse ont tous les deux été sacrés artistes masculin et féminine de l'année

20 Minutes avec AFP
— 
Victoires de la musique: Orelsan et Clara Luciani, les grands gagnants de la cérémonie — 20 Minutes

L’odeur de la gagne. Le rappeur OrelSan et la chanteuse Clara Luciani ont largement dominé les 37e Victoires de la musique, vendredi soir, remportant cinq trophés sur onze à eux deux, notamment les plus convoités : artistes masculin et féminine de l’année. Orelsan a ajouté Victoires avec la chanson de l’année (L’Odeur de l’essence) et la meilleure création audiovisuelle pour le documentaire Montre jamais ça à personne. Claire Luciani, elle, repart avec l’album de l’année pour Coeur. Les autres ont dû se contenter des miettes.

C’est le deuxième triplé d’Orelsan aux Victoires (après celui de 2018). Au total, il compte désormais 9 victoires dans sa carrière, à une longueur de monuments comme Johnny Hallyday et Alain Souchon. Le record de 13 trophées est co-détenu par -M- et Alain Bashung. Le rappeur normand a interprêté son brûlot sur scène, qui résonne bien au-delà de la sphère du rap. Civilisation, sorti en novembre, est le disque le plus vendu en France en 2021.


Terrenoire et Barbara Pravi révélations de l’année

Le sacre de Clara Luciani était aussi attendu. Elle remporte le trophée d’artiste féminine et le prix de l’album. Au total, elle a obtenu quatre Victoires dans sa carrière. Son album Coeur a fait aussi bien palpiter les scènes élitistes que le grand public. « Je vis un rêve éveillé. Je suis tellement émue que le public se soit accaparé ce disque dans un moment de pénombre… Imaginer que j’ai pu apporter un peu de lumière, c’est un très beau cadeau », a-t-elle livré devant la presse.


Dans les autres catégories, Terrenoire et Barbara Pravi sont les révélations masculine et féminine de l’année, et Ben Bazué a été distingué pour ses concerts. Jacques Dutronc a reçu une Victoire d’honneur remise par son fils Thomas, pour l’ensemble de sa carrière. Enfin, Aya (d’Aya Nakamura) et Jvlivs II, du rappeur SCH, sont les albums les plus streamés de 2021.

Cheers, Stromae

L’autre attraction de la soirée fut le président d’honneur. Stromae a interprété son titre Santé avec un avatar, en ouverture de la cérémonie. Ce double du Belge, façon film d’animation sur les écrans géants derrière lui, a ainsi montré au public les gestes à faire sur la chorégraphie du morceau.


La prestation de Stromae donne un avant-goût du lancement de sa tournée-évènement, qui devrait s’articuler autour de tableaux et faire appel aux nouvelles technologies. Multitude, son nouvel album, un des plus attendus de l’année, sortira le 4 mars.