« Vendredi, tout est permis » : Arthur parodie « Squid Game » pour les dix ans de son émission

PASTICHE Arthur a publié sur Instagram la bande-annonce pour les dix ans de son divertissement sur TF1, « Vendredi, tout est permis »

A.D.
— 
Arthur en poupée géante et tueuse de « Squid Game » pour les dix ans de « Vendredi, tout est permis ».
Arthur en poupée géante et tueuse de « Squid Game » pour les dix ans de « Vendredi, tout est permis ». — Capture d'écran/Instagram arthur_officiel

« Le décor penché » remplacé par un meurtrier « 1, 2, 3, soleil » ? Arthur a dévoilé sur Instagram la bande-annonce pour les dix ans de son divertissement Vendredi, tout est permis sur  TF1, qui sera diffusé le 29 janvier. Pour célébrer cet événement, l’animateur a décidé de parodier la série coréenne phénomène de Netflix, Squid Game.

« C’est ça la nouvelle version de Vendredi, tout est permis, pour les dix ans, c’est pas terrible », s’étonne Mickaël Youn, flanqué du célèbre jogging vert de la série, tout comme Kev Adams qu’on aperçoit au premier plan. « Il a pété un plomb Arthur ou quoi ? », s’interroge Arnaud Ducret.

« En même temps ça change, moi je n’en pouvais plus de ses jeux à la con », enchaîne Arnaud Tsamère à Baptiste Lecaplain.

« Et moi, il m’a déguisé en poulet, se souvient, non sans émotion, Jarry. Non mais moi, je suis végétarien donc à un moment donné, il faut me respecter… » . « Hey, c’est un inédit ce soir ou c’est encore une rediff' ? , ironise ensuite Florent Peyre. Parce qu’il se gave ».

Cartman en maître du jeu

« Heureusement que l’on est bien payé », s’amuse Soprano. « Jaloux de qui, du pélican ? », rit Elie Semoun. « Le pélican, c’est Arthur », précise une pensionnaire, avant que le maître du jeu, incarné par Cartman, et ses équipes en combinaison rouge n’apparaissent. « Si on vous a réuni ce soir, c’est pour fêter ensemble les 10 ans de Vendredi, tout est permis », lance-t-il.

Arthur en poupée tueuse

« Dix ans, c’est tout ? On a l’impression que ça fait 30 ans », moque Booder. « Ouais, c’est clair, c’est le Michel Drucker de TF1 » , ajoute Gérémy Crédeville. « Et d’ailleurs, il est où Arthur ? », s’interroge Amel Chabhi.

L’animateur de TF1 apparaît alors dans le rôle de la poupée tueuse détectrice de mouvement de Squid Game. « Là, on l’a vraiment perdu Arthur », estime Bruno Guillon. « Quelle épreuve à la con », s’insurge Arnaud Tsamère. « Je préférais quand on faisait le décor penché », confirme Baptiste Lecaplain. Au moment où les premiers tirs retentissent, Arthur se réveille dans sa loge de ce qu’il pense n’être qu’un « cauchemar »… Mais sur le miroir de sa loge figure une carte de visite aux motifs géométrique bien connue des fans de Squid Game !