« The Voice » : Du rôle secret de Nolwenn à la suppression des KO, on vous révèle les nouveautés de la saison 11

TELEVISION La production du télécrochet de TF1 a révélé ce jeudi les nouvelles règles de la saison 11 qui arrivera bientôt à l'antenne

Fabien Randanne
— 
Nolwenn Leroy tiendra un rôle crucial dans la saison 11 de The Voice.
Nolwenn Leroy tiendra un rôle crucial dans la saison 11 de The Voice. — Yann Rabanier

La onzième saison de The Voice sera bientôt lancée sur  TF1. Si le quatuor de coachs – Amel Bent, Marc Lavoine,  Florent Pagny, Vianney – reste inchangé par rapport à l’édition précédente, plusieurs changements et nouveautés seront au rendez-vous. Voici ce que l’on a appris lors de la conférence de presse (virtuelle) qui s’est tenue ce jeudi.

La surprise Nolwenn

Ni les talents, ni les coachs n’étaient au courant lors du tournage des auditions à l’aveugle fin décembre : Nolwenn Leroy est la coach surprise de la saison. « On a réussi à tenir secret ce petit manège », se réjouit Pascal Guix, le directeur artistique de l’émission, qui explique que cette idée est née d’une « frustration » de Florent Pagny. « Quand on ne prenait pas certains talents et qu’on découvrait en se retournant que c’étaient des mômes qui chantaient comme un adulte de 40 ans, on se disait qu’on s’était peut-être gourés », résume le chanteur. « Les coachs écoutent 120 talents aux auditions à l’aveugle et n’en gardent que quatorze. Ils ont parfois des regrets », souligne le producteur artistique.

Concrètement, une fois les auditions à l’aveugle terminées, Nolwenn a visionné les prestations des 54 candidates et candidats qui n’ont pas été retenus et en a repêché quatre qu’elle a ensuite répartis en deux duels et les a coachés. Lors de l’enregistrement des battles, qui a commencé mercredi, la chanteuse a désigné les deux gagnants de ses deux battles. Les heureux élus ont réintégré l’aventure au sein de l’équipe d’un des quatre coachs… « C’était beaucoup d’émotion, témoigne Amel Bent. Les personnes qui ont été réinjectées dans le jeu, ça nous a fait plaisir de les voir, nous avions regretté tout de suite de ne pas les avoir gardées. »

« Ce principe du cinquième coach a existé sous d’autres formes, notamment sur le digital, dans des versions étrangères de The Voice, mais on l’a vraiment adapté car ce n’est pas une compétition parallèle, mais intégrée à la saison diffusée à la télé », a précisé Pascal Guix.

Les KO définitivement KO

Lors des dernières saisons, l’étape des KO suivait celle des battles. Elle consistait à procéder à un nouvel écrémage au sein de chaque équipe, pour réduire de moitié le nombre de talents, et donnait lieu à une espèce de jeu de chaise musical stressant et éprouvant. D’ailleurs chaque coach adaptait les règles à sa manière et c'était, selon nous, l'un des points faibles de la saison 10. La production de The Voice a décidé de s’en passer pour cette nouvelle saison. Amel Bent s’est ainsi dite soulagée que l’épreuve n’ait pas été reconduite. « Cela veut dire que dès qu’on a fini les battles, nous ne décidons plus de rien, si ce n’est des talents qui vont s’affronter lors des cross battles. » Effectivement, lors de ses cross-battles, ce ne sont plus les coachs qui ont le dernier mot, mais le public présent autour du plateau.

Les « super cross battles »

Lors de la précédente saison, l’épreuve des « cross battles » a été introduite avec succès. Une émission entière était consacrée à ces duels entre talents des différentes équipes. Un coach désignait un talent de sa team, puis un autre coach choisissait un candidat de la sienne pour l’affronter. La centaine de spectateurs et spectatrices présentes les départageait en votant via un boîtier. Le gagnant de chaque duel poursuivait sa route dans le télécrochet, l’autre était éliminé. Le dispositif est reconduit cette année et il sera suivi des « super cross battles », les règles sont les mêmes : ce sera donc la crème de la crème qui se livrera bataille en chanson pour décrocher une place en demi-finale.