« La France a un incroyable talent » : Une finale en direct mais sans artiste « farfelu »

QUE LE SPECTACLE COMMENCE... La finale de la seizième saison du talent show, diffusée ce mercredi soir sur M6, sacrera l'un ou l'une des treize artistes en compétition

Clément Rodriguez
— 
Alessandro Valderrama lors de la demi-finale de « La France a un incroyable talent »
Alessandro Valderrama lors de la demi-finale de « La France a un incroyable talent » — Lou BRETON/M6
  • Clap de fin pour La France a un incroyable talent qui conclut sa seizième saison ce mercredi soir sur M6 dès 21h05.
  • Treize artistes vont s'affronter lors de la finale qui désignera le successeur ou les successeurs de la famille Lefèvre, victorieuse l'an dernier.
  • 20 Minutes s'est entretenu avec Pierre-Antoine Damecour, animateur de Ça continue, pour faire le bilan de cette édition et de sa deuxième partie de soirée.

Des danseuses, des chanteurs, un joueur de diabolo, une drag-queen… Qui va remporter la seizième saison de La France a un incroyable talent et succédera à  la famille Lefèvre ? La réponse à cette question sera apportée en fin de soirée ce mercredi à l’occasion de la finale, animée par  Karine Le Marchand. La candidate ou le candidat victorieux partagera ensuite ses émotions auprès de Pierre-Antoine Damecour, aux commandes de Ça continue.

L’an dernier, le coronavirus avait appuyé sur le gros buzzer rouge avant la conclusion de la saison, empêchant la finale d’être diffusée en direct. Cette fois-ci, les talents se produiront en live. « Pour les talents, on a l’impression que ça ne change pas grand-chose mais le fait d’être en direct change tout, assure Pierre-Antoine Damecour. Il y a une tension dans les numéros. » Pour l’animateur, ce sera sa première fois en direct sur M6, un exercice qu’il aborde dans un mélange de stress et d’excitation.

Un prono pour le diabolo

Caché dans les coulisses, Pierre-Antoine Damecour recueille la parole des artistes avant ou après leur prestation, l’occasion d’avoir une vision d’ensemble sur celles et ceux qui concourent ce mercredi. S’il devait se prendre au jeu des pronostics, l’animateur miserait sur une victoire de Matéo Turbelin et son diabolo. « Je pense qu’il a une marge de progression et qu’il n’a pas tout donné sur les auditions et la demi-finale », juge le maître de cérémonie de la deuxième partie de soirée, qui met tout de même une petite pièce sur  Da Squad et Sweet Darkness Duo. Au total, ils seront treize à fouler la scène lors de la finale.

Mais à écouter Pierre-Antoine Damecour au fil de l’interview, on se rend compte qu’il manque une personne chère à son cœur au casting de cette finale. « Je ne comprends pas que Régis Bobo n’ait pas été golden buzzé », soupire-t-il. Lors du deuxième épisode des auditions, le chanteur avait fait danser le public avec Arrêtons de gaspiller mais avait récolté deux croix rouges de la part de Sugar Sammy et  Hélène Ségara.


Recueillant ses impressions à sa sortie de scène, Pierre-Antoine Damecour avait promis à Régis Bobo qu’il le retrouverait « très vite ». Et si la soirée de la finale était l’occasion idéale ? « On essaye de joindre son agent à Los Angeles pour essayer de l’avoir mais pour l’instant, ce n’est pas gagné, sourit l’animateur. Peut-être qu’on aura une surprise mais ce n’est pas encore dealé parce qu’il est devenu une star internationale donc c’est difficile de l’avoir. »

Pierre-Antoine Damecour voudrait un golden buzz

Avec cette deuxième saison à la tête La France a un incroyable talent : ça continue, l’animateur confie avoir poussé le curseur un peu plus loin auprès des artistes et des membres du jury. Au total, l’émission lui demande un mois de préparation pour prendre le temps de découvrir les castings des candidats et candidates en vidéo afin d’imaginer les sketchs les plus personnalisés possibles.

En revanche, à l’inverse de Karine Le Marchand, Pierre-Antoine Damecour n’a toujours pas le droit d’appuyer sur le gros bouton doré au centre de la table des juges pour envoyer directement un numéro en finale. « Si on pouvait me donner un petit golden buzzer l’année prochaine, je ne dirais pas non. Je pourrais emmener quelqu’un d’un peu plus farfelu en finale », témoigne-t-il. Comme Régis Bobo, par exemple.

Après quinze ans, toujours 3,5 millions de fans

Lancée en 2006, La France a un incroyable talent continue de réaliser de très bons scores d’audience et signe même sa meilleure saison historique sur la cible des femmes responsables des achats de moins de 50 ans. En moyenne, 3,5 millions de fidèles ont suivi chacun des épisodes jusqu’alors, soit 16 % du public. « C’est impressionnant, il y a toujours autant de fraîcheur dans les numéros, commente Pierre-Antoine Damecour. Il y a vraiment des talents incroyables en France, je pense qu’on n’est pas près de finir d’en découvrir. »

M6 laissera-t-elle à nouveau carte blanche à l’humoriste dans Ça continue ? Le programme enregistre de jolies performances avec 1,2 million de téléspectateurs et téléspectatrices en moyenne, soit 15 % de part d’audience. « Je suis vachement content », réagit-il simplement. Et si on lui propose de retourner faire des sketchs en coulisses pour une troisième saison, Pierre-Antoine Damecour « signe direct ». A moins que Régis Bobo ne lui vole la vedette.