« Koh-Lanta » : Nicolas Sarkozy juge l’épreuve des poteaux « quasiment inhumaine »

JUGEMENT IRREVOCABLE L’ancien président de la République regarde visiblement l’émission de TF1

C.R.
Nicolas Sarkozy à Nice en octobre 2021
Nicolas Sarkozy à Nice en octobre 2021 — SYSPEO/SIPA

« Au départ, ils étaient 20 mais à la fin, il n’en restera qu’un. » La phrase culte prononcée par Denis Brogniart à chaque nouvel épisode de Koh-Lanta est aussi valable pour chacune des élections présidentielles. C’est peut-être pour cette raison que Nicolas Sarkozy trouve du plaisir à regarder l’émission de  TF1. Interrogé sur RTL ce samedi, l’ancien président de la République a expliqué qu’il lui était déjà arrivé de se brancher devant le programme.

« Surtout l’épreuve fantastique où, sous un soleil terrifiant, ils sont debout sur un pylône. Les poteaux, je trouve ça quasiment inhumain. Moi, je suis tout à fait incapable d’aller faire le sauvage sur une île », a indiqué Nicolas Sarkozy. L’animateur Eric Dussart réplique alors qu’il a « vécu pire : la politique. » « Je suis moins inquiet par l’adversaire politique que j’ai en face que par le serpent, le requin, la raie manta ou l’insecte », a répondu l’ancien chef de l’Etat.


Bientôt dans « Rendez-vous en terre inconnue » ?

Si on ne le verra donc a priori jamais participer à l’émission de survie de TF1, Nicolas Sarkozy pourrait éventuellement apparaître dans Rendez-vous en terre inconnue. Seule ombre au tableau ? « Passer quinze jours avec un animateur, ça peut être dur pour moi », juge-t-il.

L’épreuve des poteaux, elle, est imminente puisqu’elle sera diffusée ce mardi sur TF1 et marquera la fin de la saison de La légende. Ugo, Claude et Laurent, les trois finalistes, tenteront de rester immobiles le plus longtemps possible sur leur étroite structure en bois. En revanche, l’ex-président de la République ne s’est pas prononcé sur  l’affaire des dîners clandestins qui entache cette édition.