« Koh-Lanta » : Malgré son élimination, Clémence dit avoir réussi son aventure

JEU D'AVENTURE « Je me suis autorisée à faire de la stratégie sans oublier que ma parole a une valeur et que je ne la trahirai jamais », explique Clémence, qui revient pour « 20 Minutes » sur son parcours dans l’émission de TF1

Fabien Randanne
— 
Clémence dans Koh-Lanta, la légende.
Clémence dans Koh-Lanta, la légende. — A.ISSOCK/ALP/TF1
  • Clémence a quitté Koh-Lanta lors de l’épisode de la saison « La légende » diffusé mardi sur TF1.
  • « On peut réussir un Koh-Lanta sans forcément le gagner », assure à 20 Minutes celle qui a précédemment remporté deux éditions de l’émission.
  • Coumba garde de la rancœur envers Clémence qu’elle juge responsable de son élimination lors de la rencontre des ambassadeurs. Depuis la fin du tournage, les deux femmes n’ont pas mis les choses à plat. « Elle n’a pas souhaité qu’on en parle. Peut-être qu’elle a besoin de temps, peut être que ça n’arrivera jamais. Ma porte reste ouverte », dit Clémence.

« On peut réussir un Koh-Lanta sans forcément le gagner », assure Clémence à 20 Minutes. La trentenaire, qui s’est imposée lors de deux éditions, ne s’adjugera pas une troisième victoire avec l’édition « La légende » actuellement diffusée sur TF1.

Dans l’épisode de mardi, elle s’est inclinée avec Coumba lors d’une épreuve disputée dans l’arène remportée par Alexandra. Elle affirme avoir quitté le jeu « avec sérénité ». « J’ai vécu l’aventure que j’avais envie de vivre, en ayant le comportement que je voulais avoir », insiste-t-elle. Elle, qui était dans le collimateur des autres depuis le premier jour, sera restée vingt-quatre jours supplémentaires dans l’émission.

Sur l’île des bannis, Coumba lui a réservé un accueil glacial, ne lui pardonnant pas d’avoir cité son nom – et donc contribué à son élimination – lors de la rencontre des ambassadeurs. L’humeur vengeresse et les piques rancunières de son ancienne acolyte n’ont pas gâché le plaisir de Clémence dans la dernière ligne droite. « Elle a été déçue de moi. On exprime chacun à notre façon la colère ou la déception », glisse-t-elle, magnanime.

Il n’empêche, plusieurs mois après la fin du tournage, les deux femmes n’ont toujours pas crevé l’abcès. « Elle n’a pas souhaité qu’on en parle. Peut-être qu’elle a besoin de temps, peut être que ça n’arrivera jamais. Ma porte reste ouverte, je n’ai pas d’animosité envers elle. Quand elle sera prête à venir vers moi, je le serai », fait-elle savoir.

« Je n’ai pas de regret d’avoir donné mon amulette à Alix »

Si elles ont l’occasion d’en discuter, Clémence lui livrera ses arguments : « Je me suis basée sur des faits de jeux. J’avais fait le constat que Coumba avait une façon de jouer très floue, un peu contradictoire, explique-t-elle. Et ma première élimination, je la lui devais. »

Sa deuxième élimination, elle la doit en partie à Alix. Celle qui avait gardé sa place dans Koh-Lanta grâce à l’amulette d’immunité que lui avait offert Clémence, n’a pas hésité à voter contre sa sauveuse au conseil suivant. « Elle a retourné sa veste, mais c’était ou elle ou moi, donc je peux le comprendre. Je suis partisane d’essayer de comprendre les motivations des gens plutôt que de condamner ce qu’ils font », réagit la trentenaire, fair-play.

Et d’ajouter : « Je n’ai pas de regret d’avoir donné mon amulette à Alix parce que sur le moment, c’était la meilleure solution pour essayer de me sauver, je n’avais aucun allié, tous les jaunes allaient voter contre moi… J’avais les cartes en main pour tenter quelque chose et faire bouger les lignes. » Ce coup de poker n’a cependant pas suffi.

« Chaque candidat a une vision différente. Alix se dit que c’est un jeu et que tous les coups sont permis. Moi, je me suis autorisée à faire de la stratégie sans oublier que ma parole a une valeur et que je ne la trahirai jamais, commente Clémence. C’est ma manière de jouer, c’est ce qui m’a permis de gagner deux fois. Est-ce qu’avec la façon de jouer d’Alix on peut aller au bout et gagner l’aventure ? L’avenir nous le dira. »