Anne Sila, gagnante de « The Voice All Stars » : « Je me sens prête, j’ai envie de partager ma musique »

INTERVIEW Grande favorite, Anne Sila a remporté la finale du télécrochet de TF1 ce samedi soir

Laure Beaudonnet
— 
Anne Sila, gagnante de The Voice All Stars sur TF1, le 23 octobre 2021.
Anne Sila, gagnante de The Voice All Stars sur TF1, le 23 octobre 2021. — TF1/ITV/Bureau233
  • TF1 a diffusé ce samedi soir la finale de la saison « All Stars » de The Voice.
  • Anne Sila a remporté l’émission avec 37,5 % des voix, devant Louis Delort.
  • Elle revient pour 20 Minutes sur cette aventure et sur ses projets futurs.

Grande favorite de cette saison anniversaire, Anne Sila a remporté, sans surprise, The Voice all Stars ce samedi soir. Dès sa première prestation, la chanteuse de 31 ans, qui avait perdu en finale de la saison 4​ de The Voice, a plié le jeu avec son interprétation de Quand on a que l’amour de Jacques Brel en duo avec Nolwenn Leroy, puis avec Creep de Radiohead, chanté en solo.

La jeune femme, qui a remporté 37,5 % des voix (devant Louis Delort, 20,8 %, et MB14, 20,6 %), n'a pas caché sa surprise pendant le télécrochet de TF1. « Je reviens de loin et je suis contente d’être là. Je suis touchée qu’on nous permette de choisir nos chansons, d’arranger nos morceaux (…). Je suis émue je suis contente », a-t-elle souligné. Elle revient à chaud pour 20 Minutes sur cette victoire et ses projets à venir.

Comment vous sentez-vous, la nuit a dû être courte, non ?

Je suis un peu fatiguée, mais ça passera. Je suis super contente. La soirée était incroyable, dingue. On a réussi à faire un beau spectacle. On l’a pris comme un concert, et ça s’est ressenti à l’image. Les duos avec les stars étaient très beaux. Nous étions bien entourés, très soutenus. C’était très touchant pour moi.

C’est la deuxième fois que vous êtes favorite, cette fois vous avez remporté « The Voice », qu’est-ce que ça fait ? Qu’est-ce que ça change ?

D’un côté, ça ne change pas grand-chose, et d’un autre, ça change presque tout. C’est peut-être plutôt personnellement que ça change beaucoup de choses. On se dit qu’on a peut-être le droit d’oser proposer quelque chose. J’ai vraiment envie de sortir cet album [A nos cœurs, à paraître le 29 octobre], de proposer ma musique. J’ai surtout qu’une seule hâte, c’est de retrouver le public sur scène. C’est quand même grâce à lui tout ce qui m’arrive. J’ai un petit socle qui me soutient. Les gens sont présents et ils sont d’une bienveillance incroyable. J’ai reçu énormément de soutiens sur les réseaux sociaux. Je suis très touchée par les retours à chaque fois que je sors quelque chose. C’est très émouvant car je sais qu’on est beaucoup d’artistes.

« Après la première émission, j’étais un peu perdue, aujourd’hui, je me sens prête »

Que vous a apporté cette participation à « The Voice All Stars » ?

Participer à The Voice All Stars m’a aidée à me dépasser. C’est la particularité de cette émission, on se projette mais on ne sait pas vraiment où on va arriver. Et quoiqu’il arrive, on en sortira différent. Je suis contente du chemin que j’ai parcouru entre ma participation à la saison 4 de The Voice et aujourd’hui. Je suis très touchée d’avoir eu le temps de faire ce chemin. Après la première émission, j’étais un peu perdue, aujourd’hui, je me sens prête. J’ai envie de partager ma musique. Et je suis très reconnaissante.

Vous avez dit être surprise pendant l’émission. Cette victoire va-t-elle vous aider à prendre confiance en vous, à vous sentir légitime ?

Je ne pense pas. C’est très personnel la confiance en soi. Mais le fait de gagner me donne envie d’oser plus. Oser proposer de nouvelles choses, oser aller dans des registres plus originaux et oser me dire que c’est possible, que ça peut marcher pour moi dans la musique.

Pensez-vous garder contact avec Florent Pagny ?

Evidemment, c’est une évidence. Je l’admire beaucoup et je crois que j’ai envie d’être comme lui quand je serai grande. J’espère être aussi droite, aller où j’ai envie tout en restant humble, comme lui.

Et collaborer avec lui ?

J’espère ! Ce serait avec grand plaisir.

« J’avais envie d’un album lumineux qui permette de faire la fête »

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre album prévu le 29 octobre ?

L’album sort le 29 octobre prochain. C’est rigolo car j’ai trouvé le titre A nos cœurs, pour dire trinquons. Mais quand j’en ai parlé autour de moi, les gens pensaient « Anne au cœur », comme mon prénom. Peut-être que, sans m’en rendre compte, c’est « au cœur de moi ». Ce titre, c’était aussi pour le dédier aux gens. Ces dernières années ont été éprouvantes pour tout le monde, avec les confinements, les couvre-feux, le Covid-19. J’avais envie d’un album lumineux qui permette de faire la fête.

Et après l’album, quels sont vos projets ?

La suite, j’espère que ce sera une tournée partout en France, et au-delà. Ce que j’ai le plus envie de faire c’est aller voir les gens pour les remercier et faire la fête.