« The Voice All Stars » : Anne Sila touche la victoire du bout des doigts

COULISSES Pendant les répétitions de la finale de « The Voice », Anne Sila a montré qu’elle était capable de remporter cette saison « All Stars »

Clément Rodriguez
— 
Anne Sila lors de la demi-finale de « The Voice All Stars »
Anne Sila lors de la demi-finale de « The Voice All Stars » — TF1/ITV/Bureau233
  • TF1 diffuse la finale de la saison « All Stars » de The Voice ce samedi 23 octobre.
  • 20 Minutes s’est rendu sur les répétitions de l’émission qu’Anne Sila semble destinée à remporter.
  • « Il ne faut pas décevoir les gens. C’est ça qui est dur, je trouve », confie la candidate à quelques heures du verdict final.

Pas de riff de guitare, pas de percussions à l’horizon. Devant le studio de The Voice, à la veille de la finale, c’est plutôt les bruits de perceuse qui se font entendre. Perché sur un escabeau, un technicien s’affaire autour d’une structure. Elle servira pour la collégiale que vont interpréter les candidats et candidates en ouverture de cet ultime prime de la saison. Quelques minutes plus tard, le décor est apporté sur le plateau pendant que les six chanteurs et chanteuses patientent dans les gradins. « Attention aux robes, relevez bien les traînes pour pas qu’elles se la prennent avec les talons », demande-t-on aux trois femmes lorsque vient le moment de fouler la scène.

Parmi elles, Anne Sila grimpe sur l’échafaudage qui n’est pas sans rappeler la bande-annonce qui teasait l’arrivée du programme cet été. À trois mètres de haut, la finaliste reprend, avec ses camarades, une chanson victorieuse de l’Eurovision. Il n’est que midi et la journée est loin d’être terminée pour celle qui concourt au côté de Florent Pagny.

Prestation crescendo

Après une pause repas et plusieurs heures d’attente, Anne Sila rejoint le plateau à 16 heures pendant que Manon répète encore le duo qu’elle interprétera avec une star de la chanson. Emmitouflée dans son plaid, la candidate regarde attentivement la prestation de la jeune femme. Dix minutes passent. « Anne, tu peux t’installer sur scène, merci beaucoup », lui demande-t-on alors qu’elle est en train de patienter sur le fauteuil de Zazie.

Les premières notes de musique résonnent. Son visage est tourné vers le sol. D’abord angélique, sa voix se révèle plus puissante que jamais au fil des secondes, alternant entre les graves et les aigus. Des applaudissements de l’équipe technique concluent la performance qui, semble-t-il, mérite quelques ajustements. Avec une coach vocale, Anne Sila revoit les moments forts de la chanson. Deux répétitions seulement suffisent pour conclure que tout est parfait. « C’est flippant parce que ce n’est pas mon registre, commente-t-elle auprès de 20 Minutes. Ce n’est pas du Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai. C’est autre chose, un peu plus rock. Mais ça m’amusait aussi… Au point où on en est, on peut prendre des risques ! »

« J’étais persuadée de partir »

« Un peu crevée », Anne Sila fait le maximum pour préserver sa voix que le public semble tant apprécier. Il y a une semaine, elle offrait une démonstration de force en s’imposant face à Flo Malley et Gjon’s Tears avec 78 % des voix. « Pour dire la vérité, je n’y crois pas trop, avance-t-elle en riant. J’étais persuadée de partir. Parce qu’entre Gjon’s et Flo, c’était vraiment la battle de la mort. Quand j’ai vu le pourcentage, ça m’a étonnée. »

Vue comme la grande favorite de cette saison, la candidate fait attention à cette étiquette qu’on lui avait déjà collée lorsqu’elle avait participé à la quatrième saison de The Voice. « Il ne faut pas décevoir les gens. C’est ça qui est dur, je trouve. Il faut assurer. Jusqu’au bout, il faut qu’on se dise qu’on ne sait pas », confie celle dont le but est de livrer les meilleures prestations possibles.

Sur le plateau de l’émission, en attendant que les techniciens installent les décors, on sent le groupe des six candidats et candidates complice. « Ce qui est différent, c’est que là on est tous conscients de ce qu’il se passe donc on a tous été soudés dès le départ », commente Anne Sila.

Un million de vues pour Je reviens te chercher

Même si l’heure fatidique arrive, la compétition ne semble donc pas s’immiscer entre les finalistes. La pression, en revanche, se fait toujours ressentir. « La dernière finale, j’étais dans un état critique. Là, j’ai peur mais je suis tellement reconnaissante d’être là que je me dis que je m’en fous, on va le faire », lance comme un cri de guerre celle qui avait révélé dans son portrait que The Voice lui avait sauvé la vie.

À l’occasion de la diffusion de son audition à l’aveugle en septembre dernier, Anne Sila a repris Je reviens te chercher en studio. Le clip, dévoilé sur YouTube, a dépassé le million de vues. Après la sortie d’un nouveau single, Même si ça fait mal avec Matt Simons, la chanteuse lancera son album vendredi prochain, le 29 octobre. Si l’on ne sait pas encore s’il s’agit de l’album de la maturité, on découvrira bientôt si ce sera le disque de la victoire.

La finale de The Voice ne sera pas totalement en direct cette saison. Sans rapport avec de quelconques mesures sanitaires liées au Covid-19, c’est plutôt l’agenda de Mika qui pose problème. Le chanteur sera en concert à la Philharmonie de Paris samedi soir et ne pourra pas s’asseoir dans son fauteuil rouge. Afin que Terence puisse avoir le soutien de son coach, tous les candidats et candidates enregistrent donc leur prestation ce vendredi soir. La dernière partie de l’émission, elle, sera bien en direct.