« The Artist » : Rouquine remporte le concours orchestré par Nagui

VICTOIRE Le duo s’est imposé en finale de l’émission de France 2

C.R.
— 
Rouquine avec Nagui, Leïla Kaddour-Boudadi et le trophée de « The Artist »
Rouquine avec Nagui, Leïla Kaddour-Boudadi et le trophée de « The Artist » — Christophe LARTIGE/FTV
  • France 2 diffusait vendredi soir le sixième et dernier numéro de The Artist.
  • L’émission animée par Nagui a couronné le duo Rouquine.
  • Côté audiences, l’heure n’est pas vraiment à la fête.

Sans très grande surprise, Rouquine a remporté vendredi soir la finale de la première saison de The Artist. L’émission animée par Nagui s’est divisée en deux parties : dans la première, le jury et le public ont qualifié les trois meilleurs talents parmi les six finalistes. Dans la seconde, seuls les téléspectateurs et téléspectatrices désignaient le lauréat parmi Joseph Kamel, Petite Gueule et Rouquine. Grâce à 75 % de votes positifs, contre respectivement 60 % et 70 % pour leurs concurrents, le duo est reparti avec le trophée.

Lors du tout premier prime, Rouquine a repris J’irai où tu iras de Céline Dion. La semaine suivante, le duo a dû faire ses preuves grâce à leur titre original Mortel, une chanson « très vivante et très solaire » selon leurs interprètes, dédiée à un sujet qui l’est pourtant beaucoup moins : le cancer. Les paroles s’attardent sur les dernières vingt-quatre heures d’un homme qui célèbre la vie avant de rendre son dernier souffle. Après leur prestation, le chanteur Gaëtan Roussel a invité les deux hommes à faire sa première partie sur la scène de l’Olympia en mars.

Une collaboration de longue date

Vendredi soir, Sébastien Rousselet et Nino Vella ont à nouveau célébré la vie, mais de façon plus conventionnelle cette fois-ci grâce à Tombé, un titre sur le thème de la naissance. Une interprétation qui leur a valu une note de 10/10 de la part des trois membres du jury. « Je n’ai jamais croisé des gens qui écrivaient avec ce ton-là, c’est précieux. Cette chanson me donne envie de pleurer et elle me fait marrer », a commenté Olivia Ruiz.

Avant de se lancer sous le nom de Rouquine, les deux chanteurs ont travaillé ensemble huit années durant au sein du groupe Babel. Le groupe a mis un terme à sa carrière mais Sébastien Rousselet et Nino Vella ont continué de marcher dans la même direction en écrivant pour d’autres artistes. « C’est en faisant ces chansons-là qu’on a décidé de remonter un groupe ensemble », expliquait le duo lors de la première de l’émission. Pour célébrer leur victoire avec eux, direction le Café de la danse à Paris le 15 décembre prochain où ils donneront leur premier concert en tant que vainqueurs de The Artist.

Public, es-tu là ?

Création originale française, l’émission de Nagui a souffert d’un manque d’intérêt du public. Lors de son lancement, seules 1,32 million de personnes étaient au rendez-vous de The Artist, soit 8 % de part d’audience. Avec 22 artistes en lice, le programme a traîné en longueur, ce qui a pu décourager les téléspectateurs et téléspectatrices qui avaient envie de revenir la semaine suivante. Et pour cause, à peine 990.000 personnes ont regardé le deuxième numéro.

Déplacée dans la case du vendredi en deuxième partie de soirée, The Artist n’a pas vraiment sauvé son honneur. La finale, diffusée de 22h45 à 00h50, a attiré 541.000 fidèles, soit 5.9 % du public selon des chiffres Médiamétrie relayés par Toutelatélé. Une chose est sûre : si une deuxième saison est commandée par France 2, elle ne devrait pas ressembler à la première.