« La France a un incroyable talent » : Voici pourquoi les bouleversants Da Squad n’ont pas eu droit au golden buzzer

REGLEMENT Dans le premier épisode de la seizième saison du talent show de M6 diffusé mercredi, la troupe de danseurs lyonnais a ému le jury aux larmes

Fabien Randanne
— 
La troupe lyonnaise de danse Da Squad aux auditions de La France a un incroyable talent.
La troupe lyonnaise de danse Da Squad aux auditions de La France a un incroyable talent. — Marie ETCHEGOYEN/M6
  • La troupe Da Squad, venue de Lyon, a présenté dans La France a un incroyable talent une bouleversante chorégraphie inspirée d’un drame vécu par l’un des danseurs.
  • Face à leur numéro, le jury a fini en pleurs. « J’ai fait couper la moitié de mes réactions au montage tellement j’étais une fontaine », a confié Hélène Ségara aux journalistes lors de la présentation de cette saison.
  • La troupe Da Squad n’a pas eu droit aux golden buzzers car leur passage sur scène a en réalité eu lieu en toute fin du tournage des auditions, après que tous les précieux sésames ont été attribués.

Un grand moment d’émotion. Dans le premier épisode de la nouvelle saison de La France a un incroyable talent diffusé mercredi sur M6, les Da Squad ont ému aux larmes le public et le jury. En préambule, Alann, l’un des vingt-quatre danseurs de la troupe lyonnaise a raconté la tragédie qu’il a vécu en janvier 2019.

« J’ai eu un accident de voiture, a-t-il confié. J’ai perdu mon ami qui dansait avec nous dans le groupe, j’ai aussi perdu ma copine et j’ai perdu la vue également. » Le jeune homme a ensuite expliqué avoir été dans le coma et avoir dû subir plusieurs opérations.

Face à l’adversité, il a surmonté les obstacles et repris la danse. La participation des Da Squad à l’émission était hautement symbolique : « Stan, qui nous a quittés, c’était son rêve de venir là », a glissé Juliane, la fondatrice de la troupe.

« J’ai fait couper la moitié de mes réactions au montage »

Le jury, chamboulé par la chorégraphie, était en pleurs. « J’ai fait couper la moitié de mes réactions au montage tellement j’étais une fontaine, a confié Hélène Ségara aux journalistes lors de la présentation de cette saison. Il y a des choses qu’on fait élaguer au montage parce qu’on ne veut pas tomber dans le pathos. »

« Je vous dis un grand merci pour rappeler qu’on peut tout dépasser », a réagi la chanteuse devant la troupe après avoir salué « l’énergie » et le « grand mental » d’Alann. Sugar Samy a applaudi debout ce qu’il a qualifié de « leçon de vie ». « Pour moi, ce n’est pas bon, c’est au-delà de ça : c’est un bijou que vous nous avez proposé », a affirmé de son côté Eric Antoine.

« Très désarmés »

Pourquoi, face à un tel enthousiasme, les Da Squad n’ont-ils pas eu droit à un golden buzzer synonyme de qualification directe pour la finale ? Hélène Ségara en a révélé la raison en conférence de presse : « C’était l’un des derniers numéros des auditions. On avait déjà donné tous nos golden buzzers », a-t-elle expliqué, ajoutant que ses collègues du jury et elle étaient « très désarmés » de ne pas avoir pu en attribuer un à la troupe.

Autrement dit, la performance des Da Squad a été montrée dans le premier épisode mais leur passage sur scène a eu lieu lors de la dernière journée des auditions. Le tournage s’est étalé sur quatre jours, fin août : les jurés étaient vêtus à chaque fois de la même manière pour que l’ordre des numéros puisse être mélangé lors du montage des épisodes.