« France, le fabuleux voyage » : La jolie leçon d'histoire naturelle au hauteur humaine de France 2

NATURE À l’occasion de la Fête de la Science, France 2 diffuse un voyage entre passé géologique et présent historique, dans le documentaire « France, le fabuleux voyage », diffusé ce soir à 21h05

Juliette Mouillet
— 
Image tirée du documentaire
Image tirée du documentaire — France 2 -Les bons clients

« Que tous puissent voir le monde avec des lunettes de géologue ». Voilà le défi que s’étaient lancé le réalisateur Michael Pitiot et le géologue Arnaud Guérin il y a maintenant plus de trois ans. Le résultat de leurs efforts est diffusé ce mardi soir, à 21h05 sur France 2. France, le fabuleux voyage, présenté à l’occasion de la Fête de la science est le documentaire événement de la rentrée de France 2.

A travers ce projet, le cinéaste a donc voulu de rendre accessible la géologie au plus grand nombre, afin de « mieux comprendre le véritable point de départ de ce que nous sommes et possédons aujourd’hui, à savoir notre histoire naturelle ». Avec ce programme, nous découvrons comment la France est sortie de terre.

Pour mieux rendre compte de notre héritage naturel et de son évolution, les deux hommes ont choisi de superposer passé géologique et présent historique grâce à d’importants moyens scientifiques et techniques. « Le plus grand défi a été de donner à ce film documentaire les outils du cinéma, et donc de mêler un travail scientifique précis de reconstitution, tout en fabriquant un film à la hauteur de ce que le cinéma propose aujourd’hui. » Ainsi, on découvre la Tour Eiffel et les bâtiments emblématiques de Paris implantés au milieu d’une région de lagunes, ou encore le Château de Chambord  entouré par un lagon d’eau turquoise, tel que la nature y était il y a des millions d’années.

« On a plus le temps, il faut agir »

Porté par la voix du comédien Philippe Torreton, ce film invite naturellement à l’humilité. Les réalisations de l’humanité semblent bien dérisoires face à l’imposant travail effectué par notre terre bien avant notre apparition. A part peut-être notre dernière réalisation en date : le dérèglement climatique. Mais le documentaire fait étonnement fi du questionnement écologique actuel, et lie la terre et l’exploitation qu’en a faite l’Homme dans une perspective inhabituellement positive. Par exemple, on découvre les prouesses architecturales humaines sous l’angle de l’exploitation des ressources géologiques locales. « Il faut arrêter de juger l’humanité et de nous accabler de tous les maux, on a plus le temps, il faut agir », se justifie Michael Pitiot.

Ce film documentaire rendu poétique par l’association du récit et de la bande sonore sur des images spectaculaires, en fait une œuvre pédagogique. « Il faut se souvenir qu’on a en nos mains le plus bel héritage : notre histoire naturelle, conclut le réalisateur. Il faut qu’on s’en souvienne, on a un cadeau dans les mains. »