Accusé de viol par son épouse, le directeur des programmes de France Télévisions abandonne provisoirement ses fonctions

INTERRUPTION Accusé de viols par son épouse, Diego Buñuel, directeur des programmes de France Télévisions, s’est mis provisoirement en retrait de ses fonctions

Anne Demoulin
— 
Diego Buñuel à Paris en 2015.
Diego Buñuel à Paris en 2015. — WITT/SIPA

Accusé de viol par son épouse, avec qui il est en instance de divorce, Diego Buñuel, directeur des programmes de France Télévisions depuis juin 2020, s’est mis provisoirement en retrait de ses fonctions en fin de semaine dernière, selon une information dévoilée par Télérama, que le groupe audiovisuel a confirmé à 20 Minutes.

Selon le New York Post, qui a ébruité l’affaire, Maggie Kim, son épouse, l’accuse en pleine procédure de divorce, de l’avoir violée à trois reprises en 2017. Le petit-fils du réalisateur espagnol Luis Buñuel est sous le coup d’un mandat d’arrêt aux Etats-Unis.

Une plainte au civil déboutée

L’avocat de Diego Buñuel, cité par Télérama, affirme « qu’une plainte en dénonciation calomnieuse a été déposée. » « Ces faits sont en effet parfaitement contestés et ne reposent sur rien. Nous attendons un classement sans suite sous peu » , a déclaré Me Jérôme Boursican à Télérama, qui estime que la plainte de Maggie Kim est motivée par la procédure de divorce et la perte de la garde de leurs deux enfants au profit de Diego Buñuel. Une plainte au civil, fondée sur les mêmes accusations de viol, a été déboutée en avril dernier.

Le directeur des programmes de France Télévisions s’est mis en retrait de ses fonctions, en accord avec le groupe audiovisuel, pour une durée indéterminée. Aucun remplaçant n’a été nommé par intérim pour le moment.