« Koh-Lanta » : La production ALP fait interdire les spoils en justice

JUSTICE Le Président́ du tribunal judiciaire de Paris a interdit toute publication qui prétendrait divulguer le contenu des épisodes à venir

L. Be.
— 
Koh Lanta La légende
Koh Lanta La légende — THOMAS BRAUT - ALAIN ISSOCK / ALP / TF1

On ne déconne pas avec les spoils de Koh-Lanta. Selon un communiqué de presse dévoilé ce mercredi, Adventure Line Productions (ALP) a gagné la bataille contre les internautes anonymes qui dévoilent sur Internet des épisodes à venir de son jeu d’aventure. « Le Président́ du tribunal judiciaire de Paris a interdit toute publication qui prétendrait divulguer le contenu des épisodes à venir de la nouvelle saison de Koh-Lanta actuellement en diffusion sur TF1 », écrit la production.

Depuis le début de la diffusion, explique le communiqué, des informations circulent en ligne et génèrent des insultes contre certains aventuriers de la saison en cours. Ces publication ont « pour seul objectif de détruire l’intérêt des téléspectateurs pour cette nouvelle édition ».

« La justice a ordonné aux plateformes de lever l’anonymat des comptes anonymes. Un ancien candidat, accusé des mêmes faits, a été condamné par le tribunal. « Chaque nouvelle publication sera sanctionnée par une somme forfaitaire importante par infraction constatée », explique ALP.