Inondations en Allemagne : Une journaliste mise à pied après avoir fait semblant de venir en aide aux sinistrés

MISE EN SCENE Susanna Ohlen, reporter allemande, a présenté ses excuses sur son compte Instagram

C.R.
— 
Susanna Ohlen se penche pour récupérer de la boue en Allemagne
Susanna Ohlen se penche pour récupérer de la boue en Allemagne — Capture d'écran/Twitter

Quand le sensationnalisme l’emporte sur la décence. Cette semaine, la vidéo d’une journaliste allemande est apparue sur les réseaux sociaux. On y voit la reporter Susanna Ohlen au milieu des dégâts causés par les inondations dans la ville de Bad Münstereifel, fortement touchée par les intempéries. Avec ses bottes aux pieds et son bob sur la tête, on distingue la journaliste se baisser pour prendre de la boue et la disposer sur ses vêtements, d’après les images amateurs postées sur Twitter.

Dans son reportage, la reporter, pelle à la main, appelle les téléspectateurs et téléspectatrices à venir en aide aux opérations de nettoyage de la ville. L’extrait de l’émission Guten Morgen Deutschland a depuis été supprimé du site Internet de la chaîne RTL.

« Je suis désolée »

Sur son compte Instagram, Susanna Ohlen a expliqué les raisons de son geste. « Après avoir déjà aidé de manière personnelle dans la région les jours précédents, je me sentais honteuse de me tenir devant la caméra avec des vêtements propres en face des autres travailleurs humanitaires. Par conséquent, sans y réfléchir, j’ai étalé de la boue sur mes vêtements. »

« En tant que journaliste, cela n’aurait jamais dû m’arriver. En tant que personne qui prend à cœur les souffrances de celles et ceux qui ont été affectés, cela m’est arrivé. Je suis désolée », a conclu la journaliste à la fin de son message.

Un acte qui s’oppose aux « principes du journalisme »

Après avoir tourné en boucle sur les réseaux sociaux, les images sont parvenues jusqu’à la direction de RTL, la chaîne allemande pour laquelle travaillait Susanna Ohlen. « Les actes de notre reporter contredisent clairement les principes du journalisme et nos propres normes. Par conséquent, nous l’avons mise à pied ce lundi », a indiqué une porte-parole de la chaîne ce jeudi.

Selon un dernier bilan, 180 personnes ont perdu la vie dans les inondations qui ont touché l’ouest de l’Allemagne la semaine dernière, et environ 150 sont toujours portées disparues ou injoignables.