« On est en direct » : Pour les 100 ans de la radio, Laurent Ruquier réunit de grandes voix des ondes

MEDIAS Philippe Thuillier, coproducteur d'« On est en direct », détaille à « 20 Minutes » le programme de l’émission spéciale radio diffusée samedi, dès 23h30 sur France 2

Fabien Randanne

— 

Laurent Ruquier entouré des invités de la spéciale d'On est en direct pour les 100 ans de la radio.
Laurent Ruquier entouré des invités de la spéciale d'On est en direct pour les 100 ans de la radio. — CYRIL MOREAU / BESTIMAGE
  • Samedi, France 2 diffuse à 23h30 une spéciale d’On est en direct consacrée aux cent ans de la radio.
  • L’émission, enregistrée vendredi, s’articulera autour de cinq thèmes, parmi lesquels, la bande FM, les matinales et l’humour à la radio.
  • Parmi la trentaine de personnalités conviées : Julie, Jean-Jacques Bourdin, Pascale Clark, Fred Musa, Manu Lévy, Luis Rego…

Jean-Jacques Bourdin, Pascale Clark, Fred Musa, Jérôme Garcin, Elodie Gossuin, Manu Lévy… Samedi, une trentaine de figures des ondes seront réunies sur le plateau d’On est en direct dès 23h30 pour célébrer les cent ans de la radio. « Parmi les personnalités que Laurent Ruquier voulait inviter, Eve Ruggieri n’a pas pu venir. Tous les autres ont dit oui rapidement », nous confie Philippe Thuillier, coproducteur du talk-show de France 2.

Le fait que l’animateur, qui fêtera en septembre ses trente années de radio – il a animé la première de Rien à cirer en 1991 –, ait officié dans sa carrière sur les antennes de France Inter, Europe 1 et RTL, « facilite la confiance », reconnaît son acolyte, qui poursuit : « Il a bien côtoyé tous ces gens. Il est un fou de radio. Il en a toujours été un fan absolu, davantage que de la télévision. C’est son cœur de métier, il adore ça. »

Concours de circonstances

Cette émission spéciale, exceptionnellement enregistrée ce vendredi, a cependant vu le jour un peu par hasard. « A l’origine, on avait invité Julie d’Europe 1 car elle fête sa cinquantième saison sur la station. Laurent est très proche d’elle. Ensuite, on s’est dit qu’on allait inviter Marc-Olivier Fogiel car il a travaillé avec elle, et évoquer La revue de presque avec Philippe Caverivière [l’humoriste régulier d’On est en direct est l’un des auteurs de la chronique de Nicolas Canteloup] », relate le cocréateur de l’émission du samedi soir.

Leur idée est entrée en résonance avec le dispositif prévu par le CSA pour célébrer le centenaire de la radio la semaine du 31 mai. « France Télévisions nous a dit qu’elle n’avait pas prévu de documentaire sur ces cent ans et que ce serait génial qu’on en parle dans On est en direct », enchaîne Philippe Thuillier.

Cinq thèmes

Concrètement, l’émission sera construite en cinq plateaux réunissant « quatre ou cinq invités ». L’un sur « l’âge d’or des deux grandes stations périphériques, Europe 1 et RTL, qui se sont tiré la bourre dans les années 1960 et 1970 », le suivant sur les grandes voix de France Inter, un troisième sur les quarante ans de la bande FM et le quatrième sur les matinales. L’humour à la radio sera le dernier thème à l’honneur. L’occasion de remonter jusqu’au feuilleton Signé Furax de Francis Blanche et Pierre Dac, de revenir, avec Luis Rego, sur Le tribunal des flagrants délires, et d’aborder les amuseurs d’aujourd’hui. Chaque plateau sera introduit par un magnéto. « On a trouvé des images des émissions, il y a des photos, des campagnes de pub, mais aussi pas mal de vidéos. On pourra voir les gens tels qu’ils étaient à l’époque », avance Philippe Thuillier.

Et si les enfants de la télé sont peu familiers de la radio ? Cette émission spéciale garde tout son intérêt, plaide le coproducteur : « On raconte un domaine, un genre. La radio ne va pas bien aujourd’hui, cela tombe à point nommé pour faire un peu un bilan de ce qu’est ce média aujourd’hui, comment les gens le consomment. »