Mort du prince Philip : La BBC reçoit plus de 110.000 plaintes pour sa couverture de l'événement

OVERDOSE La couverture du décès du prince Philip de la BBC bat le record de plaintes à la télévision britannique

A.D.

— 

Le prince Philip.
Le prince Philip. — Alastair Grant/AP/SIPA

Ras-le-bol des hommages ! La couverture par la BBC de la mort du prince Philip est devenue le moment le plus critiqué de l’histoire de la télévision britannique. La chaîne publique britannique a reçu plus de 110.000 plaintes, rapporte The Guardian.

Les téléspectateurs britanniques ont essentiellement exprimé leur mécontentement face à la décision de transformer la plupart des chaînes de télévision et des stations de radio de la BBC en hommages continus au mari de la reine.

Déprogrammations contestées

Les Britanniques estiment que la BBC en a trop fait et n’ont pas apprécié les déprogrammations de leurs programmes favoris, notamment le soap EastEnders et le concours culinaire Masterchef. D’autres téléspectateurs déplorent que la disparition du duc d’Edimbourg n’ait relégué des sujets importants comme la pandémie, au second plan.

Les sujets d’Elizabeth II se sont aussi plaints de la présence à l'antenne du prince Andrew, tombé en disgrâce en raison de ses liens avec l’affaire Jeffrey Epstein. D’autres, enfin, reprochent aux journalistes et présentateurs de la BBC ne portaient pas de vêtements suffisamment respectueux pour la circonstance. Pour mémoire, la cravate bordeaux portée par Peter Sissons lorsqu’il a annoncé la mort de la reine mère en 2002 avait suscité la controverse outre-Manche.

Le précédent record de plaintes remontait à 2005 avec la diffusion de Jerry Springer : The Opera, une comédie musicale cible des critiques de militants chrétiens qui n’avaient pas hésité à l’époque à manifester devant le siège de la BBC à Londres.