Sorcellerie chez « Les Marseillais » : Carla Moreau livre sa vérité en évoquant « un chantage constant »

REVELATIONS Carla Moreau des « Marseillais » a annoncé avoir déposé plainte contre la voyante qui lui aurait fait du chantage pendant des années

Clément Rodriguez

— 

Carla Moreau, star des « Marseillais »
Carla Moreau, star des « Marseillais » — AGENCE HOP/M6

Est-ce le fin mot de l’un des plus gros scandales de la téléréalité ? Ce lundi, Carla Moreau était invitée dans Touche pas à mon poste pour répondre aux accusations dont elle est la cible depuis une dizaine de jours. Sur les réseaux sociaux, la rumeur courait que la star des Marseillais aurait fait appel à une voyante ( ou à une sorcière, c’est au choix) pour anéantir les candidates qui pourraient potentiellement lui faire de l’ombre.

Sur le plateau de l’émission de C8, Carla Moreau a reconnu avoir été en contact avec cette voyante depuis l’âge de 17 ou 18 ans, à une époque où elle n’était pas encore connue. « Je fais cette consultation et je ne vois plus cette personne-là, je continue ma vie », raconte-t-elle au début de son récit. Selon elle, la devineresse l’aurait elle-même retrouvée dans un second temps, après sa participation aux Marseillais, coupant court aux rumeurs qui laissaient entendre que Carla Moreau aurait fait appel à ses services pour obtenir son quart d’heure de célébrité.

Un chantage à 1,2 million d’euros

Une fois le lien renouvelé, la candidate de téléréalité reconnaît que sa voyante est devenue « une petite confidente, une amie. » Grâce à la confiance qui s’est établie entre les deux femmes, l’engrenage se serait alors mis en route. Carla Moreau indique que la diseuse de bonne aventure l’aurait forcé à formuler des vœux à propos de son futur et de sa notoriété, tout en l’enregistrant à son insu. L’enjeu pécuniaire rentre alors en ligne de mire, puisque la voyante lui aurait demandé des sommes d’argent, de plus en plus importantes au fil du temps, pour que ces enregistrements ne fuitent pas. « Je me dis que je n’ai pas d’autre choix que de devoir payer pour qu’elle me laisse tranquille », raconte Carla Moreau.

Au total, au fil des quatre années durant lesquelles la star de téléréalité aurait été victime de ce chantage, la voyante lui aurait soutiré 1,2 million d’euros. Une somme astronomique qu’elle explique en partie par la pression psychologique qui se serait accentuée au moment où les menaces se seraient tournées vers sa famille. « Ils sont allés chez ma mère, pendant que j’étais en tournage ». Sa maman aurait alors versé de l’argent avant de mettre Carla face à la réalité de la situation. « Une fois que je suis rentrée de tournage, elle m’a dit “maintenant, il va falloir que ça s’arrête et prévenir la police”, il y a deux ans de ça ».

« J’ai été victime de racket »

À propos des vidéos circulant sur la toile, où l’on entend une femme dicter des incantations avec une poupée vaudoue pour souhaiter le malheur de ses camarades, Carla Moreau affirme qu’elle n’a jamais enregistré ce type de contenu. En revanche, elle explique avoir réalisé des notes vocales, sous l’emprise de cette sorcière, pour voir ses prétendus rêves exaucés. « J’ai été victime de racket », affirme-t-elle, évoquant « un chantage constant » en fin d’interview.

Sur le plateau de Cyril Hanouna, Carla Moreau était accompagnée de son avocat, Me Alexandre Robelet. Celui-ci a dévoilé qu’une plainte a été déposée il y a un an et demi par la famille de sa cliente, au moment où elle a appris ce qu’il se passait. « Quand ses proches ont été contactés pour inciter Carla à donner des chèques, ou que les chèques soient honorés, eux-mêmes ont pris la décision de déclencher le processus judiciaire », a-t-il indiqué. Carla Moreau a également déposé plainte en fin de semaine dernière. D’après son avocat, une enquête serait en cours.