Pourquoi l’interview de Meghan et Harry est un événement télévisuel historique

ROYAL C’est le groupe TF1 en France qui a obtenu les droits de diffusion exclusifs et TMC peut s’attendre à un carton d’audience

Clio Weickert

— 

Meghan et Harry interviewés par Oprah Winfrey.
Meghan et Harry interviewés par Oprah Winfrey. — 2021 CBS Studios – All rights Reserved
  • Après CBS aux Etats-Unis, c’est au tour des chaînes européennes de diffuser ce lundi soir l’interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey.
  • En France, elle est diffusée dans son intégralité en prime time sur TMC à partir de 21h15.

L'interview a secoué le palais de Buckinhgham. Le public français découvrira ce lundi soir l’entretien accordé par Meghan et Harry à Oprah Winfrey. L’entrevue sera diffusée en intégralité dès 21h15 sur TMC, juste après Quotidien.

Les près de deux heures de confessions intimes, ponctuées d’heureuses nouvelles et de révélations chocs, ont été retransmises dimanche sur la chaîne américaine CBS qui en a eu la primeur. Selon les premières estimations, qui devraient être revues à la hausse, plus de 17,1 millions de téléspectateurs auraient regardé l’interview. Il s’agit déjà du meilleur score hors programme sportif pour la saison 2020-2021, plus que les Golden Globes et la cérémonie des Emmy Awards réunis.

Une interview sans filtre

Oprah Winfrey attendait cette rencontre depuis des années. « Elle en rêvait depuis leur mariage au printemps 2018, et à l’époque Meghan lui avait répondu que ce n’était pas possible, que ce n’était pas le bon timing », explique à 20 Minutes Thomas Pernette, journaliste chez Point de vue et spécialiste des têtes couronnées. Il aura donc fallu que Meghan et Harry s’émancipent de la famille royale pour qu’elle obtienne cette interview, la première prise de parole du couple depuis leur départ aux Etats-Unis. Et quelle prise de parole… Alors que leurs relations sont plus que tendues avec la famille royale, ils ont choisi de se dévoiler, sans filtre et sans tabou. Le couple affirme notamment avoir été témoin de propos racistes de la part de certains membres de la famille royale concernant la couleur de peau de leur enfant Archie. Meghan raconte également le mal-être éprouvé lorsqu’elle vivait à leurs côtés et les idées suicidaires qui la traversaient.

Cette libération de la parole fait écho à celle de Lady Diana en 1995, qui avait fait trembler la couronne. « L’onde de choc est pratiquement aussi forte », estime Thomas Pernette. Aujourd’hui, Meghan Markle et le prince Harry se libèrent de l’institution monarchique et prennent la parole pour raconter leur version de l’histoire. Diana avait fait la même chose en 1995, elle avait été à la télévision et avait retrouvé cette liberté de parole. » 23 millions de Britanniques avaient alors été au rendez-vous sur la BBC.

Une interview qui vaut de l’or

Le couple Meghan et Harry suscite la curiosité des foules. En 2018, son mariage avait été suivi par près de deux milliards de téléspectateurs à travers le monde, dont plus de sept millions en France et presque 30 millions aux Etats-Unis. Pour des événements de cette ampleur, les chaînes sont prêtes à mettre la main à la poche.

Selon le Wall Street Journal, rapporté par Les Echos, la chaîne CBS aurait déboursé au moins 7 millions de dollars (près de 6 millions d’euros), pour décrocher les droits de diffusion de l’interview menée par Oprah Winfrey. Une affaire coûteuse mais relativement rentable… Les 30 secondes de pub diffusées lors du programme se seraient monnayées à près de 350.000 dollars, ajoutent nos confrères, soit le double du tarif habituel sur une grande chaîne de ce type un dimanche soir.

Et c’est sans compter les ventes à l’étranger. Comme le rapportent plusieurs médias britanniques, dont The Guardian, la chaîne britannique ITV, qui diffuse l’interview ce lundi soir en Grande-Bretagne, aurait déboursé 1 million de livres (1.165.000 euros).

Record d’audience en vue

Et du côté de TMC ? « C’est un investissement significatif », répond Xavier Gandon, directeur des antennes de TF1, qui considère cet entretien comme « une prise de parole très attendue dans l’actualité de la famille royale ». « On avait fait part d’un intérêt auprès de la société de production d’Oprah Winfrey et CBS, la chaîne américaine qui coproduit l’interview, dès qu’on avait entendu parler de l’interview. Ils ont finalisé la vente et la négociation la semaine dernière », explique-t-il à 20 Minutes. Pour le directeur des antennes, deux leviers ont probablement pesé dans la balance : la somme proposée pour l’acquisition des droits d’exclusivité et la visibilité et la qualité de la proposition. « Le fait qu’on propose une case de prime time sur une chaîne comme TMC derrière une émission très appréciée comme Quotidien, c’est aussi rentré dans leurs critères de choix », analyse-t-il.

Et il faut dire qu’avec cette interview, TMC a de grandes chances de casser la baraque côté audiences. Diffusé dimanche soir sur LCI, également propriété du groupe TF1, le documentaire Harry et Meghan, les rebelles de la couronne, a attiré 419.000 téléspectateurs, avec un pic à 600.000. Un record historique pour la chaîne, qui se félicite dans un communiqué d’avoir devancé ses concurrentes spécialisées dans l’info en continu. Pour l’interview de Meghan et Harry, TMC espère dépasser la moyenne de ses primes, soit les 700.000 téléspectateurs.