« The Voice » : Ce moment où Cyprien a cru que son « cœur allait sortir » de sa poitrine

EMOTION Un nouveau talent toulousain se frottera ce samedi 6 mars aux oreilles des coachs de « The Voice ». On vous dit tout sur Cyprien, rodé à la scène mais pas encore blindé pour les grands stress

Hélène Ménal

— 

L'audition à l'aveugle de Cyprien le Toulousain sera diffusée ce samedi 7 mars.
L'audition à l'aveugle de Cyprien le Toulousain sera diffusée ce samedi 7 mars. — EM - TF1
  • Toulousain d’adoption, Cyprien, 26 ans, sera samedi sur la scène de The Voice.
  • Ce Réunionnais plein d’humour et chanteur de gospel mise sur sa voix chaude.
  • Accro à la scène, il rongeait son frein en attendant les auditions à l’aveugle.

Samedi soir devant The Voice, Cyprien va sortir de son « amnésie ». Ce Toulousain d’adoption va découvrir sa prestation face aux coachs. Parce que pour l’instant, il l’avoue, il a du mal à se rappeler précisément ce qui a suivi le moment où il a franchi la fameuse porte donnant sur la scène. « Je sens un stress, rembobine-t-il, une vague d’émotion qui fait battre mon cœur tellement fort que j’ai l’impression qu’il va sortir de ma poitrine ». Le reste… vous le découvrirez avec ce Réunionnais plein d’autodérision. Et que les habitants de la Ville rose ont peut-être déjà croisé au détour d’une jam-session au Connexion Live ou au Filochard avec son quatuor jazzy  Human Songs, gros distillateur de bonnes ondes, à moins que ne soit dans une église lors d’un concert des Soulshine Voices, son groupe de gospel.

Mais ça, c’était avant que les bars et les salles ferment. « Il faut avouer que cette année, on n’a pas vu grand monde », plaisante l’intermittent de 26 ans débarqué à Toulouse en 2014 pour suivre un cursus de jazz, en musicologie, à l’université.

Toutes les émissions « en star », depuis l’enfance

L’émission lui a permis de renouer avec cet « appel de la scène », cette « incroyable sensation de partage avec le public ». Et aussi avec son enfance et son adolescence. « Vous savez à la Réunion, on est très télé, rappelle le jeune père de jumeaux. Star Ac, Nouvelle Star, Pop Star, tout ce qui contient star, j’ai suivi. » Bon, il a raté quelques saisons de The Voice parce qu’il faut bien honorer les cachets, le samedi soir.

Alors pourquoi passer cette fois de l’autre côté de l’écran et risquer le black-out émotionnel ? « J’aime l’authenticité de l’émission, l’idée qu’elle focalise uniquement sur voix, pas sur le profil général », explique Cyprien. Sur la suite de son aventure, il joue le jeu du suspense à fond. « Il y a de toute façon toujours un après The Voice », glisse-t-il de sa voix chaude.