Concert des Enfoirés : L’absence de public a eu des conséquences pour les artistes et les Restos du cœur

SOLIDARITE Le concert caritatif au profit des Restos du cœur, diffusé sur TF1 vendredi, a été enregistré en janvier à Lyon dans une ambiance de « bulle sanitaire »

Fabien Randanne

— 

Une partie de la troupe des Enfoirés dans un tableau du spectacle de l'édition 2021.
Une partie de la troupe des Enfoirés dans un tableau du spectacle de l'édition 2021. — CHRISTOPHE CHEVALIN-TF1
  • A côté de vous, l’édition 2021 du spectacle des Enfoirés au profit des Restos du cœur est diffusée vendredi, à 21h05, sur TF1.
  • Il a été enregistré mi-janvier à la Halle Tony-Garnier de Lyon, sans public.
  • Si l’absence de spectateurs a perturbé les artistes, elle représente aussi quelque 4 millions d’euros de billetterie en moins pour les Restos du cœur.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Les Enfoirés ne contrediront pas l’adage. Cette année, ils ont, pandémie de Covid-19 oblige, assuré leur traditionnel show – diffusé vendredi sur TF1​ – devant une salle vide.

« On tire toute notre énergie du public, c’est presque l’acteur principal du spectacle », confiait Nolwenn croisée en marge du tournage, mi-janvier, dans l’immense Halle Tony-Garnier de Lyon. « Le public nous porte quand on est fatigué ou quand il y a des petits couacs…, confirmait de son côté Lorie. On ne peut pas compenser son absence, mais quand on sent qu’en fin de journée on a un coup de mou, on s’encourage entre nous, il ne faut pas que ça se ressente à l’image, on veut que ce soit toujours la même qualité et ambiance. »

« On peut chanter sans personne en face, mais quand on fait des sketches, on attend un retour », se désolait pour sa part l’humoriste Inès Reg, rejointe par le comédien Tarek Boudali : « D’habitude, les premiers concerts sont un test, on voit ce qui marche ou pas et on peut faire des modifications le lendemain. » Cette fois-ci, pas de galop d’essai.

Le spectacle, intitulé, A côté de vous, a été enregistré de manière morcelée. Chaque séquence jouée ou chantée était répétée pendant un quart d’heure, puis enregistrée en deux ou trois prises et ainsi de suite.

« On sera content si on atteint les 8 millions d’euros »

« On découvre ce mécanisme au jour le jour. Ça se passe bien : quand il y a de l’envie et du cœur on arrive à faire de belles choses », relativisait Patrick Fiori, assurant que ce spectacle est « autant si ce n’est davantage travaillé que les précédents » et promettant « une édition unique ». En l’occurrence, en plus des traditionnelles performances scéniques, les téléspectateurs et téléspectatrices découvriront de nombreuses images des coulisses…

Les artistes sont aussi nombreux que les autres années à avoir fait le déplacement. Deux nouvelles recrues font leur apparition lors de ce cru 2021 : Vianney et Kev Adams. Nolwenn, elle, admet avoir hésité à venir. « Je me suis légitimement demandé si la bulle sanitaire était possible. Je n’imaginais pas qu’on arriverait à discipliner autant de monde dans un seul et même endroit. » Et pourtant, comme l’a constaté 20 Minutes lors de son reportage sur place, le protocole (tests PCR, masques, distanciations physiques…) était bien rodé. « C’était une nécessité absolue de pouvoir se réunir aujourd’hui plus que jamais », reprend la chanteuse.

Car l’absence de public a aussi des conséquences pour les Restos du coeur. Côté billetterie, elle représente entre 4 et 5 millions d’euros en moins de récoltés. Patrice Blanc, à qui Patrice Douret a succédé fin janvier au poste de président de l’association, a fait le calcul : « Généralement la billetterie et la vente de CD et de DVD rapportent entre 12 et 15 millions d’euros à l’asso. Cette année, on sera content si on atteint les 8 millions d’euros. » Les disques et DVD du spectacle, commercialisés dès samedi, auront une importance primordiale.