« Top Chef » : Le Lyonnais Adrien Zedda et le Japonais Yohei Hosaka zappés par la production

TOP CHEF Les deux candidats de la région Auvergne-Rhône-Alpes, premiers éliminés du concours télévisé mercredi soir, n’ont même pas vu leurs portraits diffusés au cours de l’émission

C.G.

— 

Yohei Hosaka (à gauche) et Adrien Zedda ont été éliminés du concours Top Chef dès le premier épisode et sans même que la production ne diffuse leurs portraits.
Yohei Hosaka (à gauche) et Adrien Zedda ont été éliminés du concours Top Chef dès le premier épisode et sans même que la production ne diffuse leurs portraits. — Marie ETCHEGOYEN/M6

Un petit tour et puis s’en vont. Les deux candidats de la région Auvergne-Rhône-Alpes, en lice pour l’émission télévisée  Top Chef, ont été éliminés du concours mercredi soir. Avant même de pouvoir intégrer une brigade.

Le Lyonnais Adrien Zedda et le Japonais Yohei Hosaka, l’un des chefs les plus en vue d’Annecy, sont passés à la trappe dans tous les sens du terme. La production, qui a préféré mettre en avant des chefs en santiags, tatoués ou sosie de Gordon Ramsay, n’a pas daigné diffuser leurs portraits. Et ne s’est pas attardée non plus sur l’épreuve qu’ils devaient réaliser dans un premier temps pour convaincre le jury.

De quoi choquer les téléspectateurs ayant vite compris qu’ils seraient les deux premiers candidats à sortir du concours. Au cours de la soirée, les internautes n’ont pas manqué de souligner, sur les réseaux sociaux, le manque de respect envers les deux cuisiniers.

Restaurants étoilés

Alors pour ceux qui auraient aimé en découvrir davantage sur les deux malheureux oubliés de la soirée, sachez qu’Adrien Zedda, démarché par la production pour participer à cette douzième saison de Top Chef, a été sacré Jeune talent 2020 par le guide Gault & Millau. Le restaurant lyonnais Culina Hortus, dont il est le chef exécutif, a été désigné meilleur restaurant végétarien au monde par le guide We’re Smart. Agé de 26 ans, Adrien a été formé dans la Loire et a fait ses premières armes chez le chef étoilé Julien Thomasson.

Agé de 37 ans, Yohei Hosaka s’est, lui, installé en France en 2009 en commençant par faire une saison dans le restaurant trois étoiles de Gérald Passedat à Marseille, puis a travaillé avec David Senia. Son apprentissage s’est poursuivi du côté de Courchevel dans les cuisines du Chabichou, restaurant deux étoiles, où il a été promu second. Après un passage à Carcassonne, il a fini par poser ses valises au bord du lac d’Annecy. Au mois de novembre, il a pris la tête de La Ciboulette dans le but de lui redonner l’étoile Michelin perdue en 2018.