« 13 heures » : Les premiers mots de Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier en ouverture de leurs JT

MEDIAS Ce lundi, les nouveaux titulaires des journaux de la mi-journée de TF1 et France 2 ont fait leur baptême du feu

Fabien Randanne, avec Benjamin Chapon

— 

Depuis le 4 janvier 2021, Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier présente respectivement le 13 heures de TF1 et celui de France 2.
Depuis le 4 janvier 2021, Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier présente respectivement le 13 heures de TF1 et celui de France 2. — CHRISTOPHE CHEVALIN - TF1 / Corentin Fohlen-FTV

C’est l’événement télé de ce début d’année : le baptême du feu de Marie-Sophie Lacarrau aux commandes du 13 heures de TF1. La journaliste, venue de France 2 où elle présentait le JT à la même heure jusqu’en septembre, devait se douter que ses premiers mots seraient suivis avec attention.

« Bonjour et très heureuse de vous accompagner à partir d’aujourd’hui pour vous informer, tous les jours de la semaine, à 13 heures », a-t-elle commencé sobrement, en apparaissant à l’antenne dans un chemisier vert.

Le « vœu » de Lacarrau

La nouvelle recrue de la Une, qui n’avait pas pu faire ses adieux à ses fidèles sur la 2, a ensuite souhaité « une très belle année au public » et précisé qu’elle avait « un vœu ». « J’espère bien tisser au plus vite avec vous le lien de complicité et de confiance que vous avez pu faire grandir avec Jean-Pierre Pernaut pendant trente-trois ans », a-t-elle confié.

Une manière de faire un clin d’œil à son prédécesseur et d’insister sur le fait, comme elle l’expliquait à 20 Minutes en décembre, qu’elle n’allait « pas dynamiter » le 13 heures de TF1. Dont acte : « Ne changeons pas les bonnes habitudes, jetons un œil aux prévisions météo d’Evelyne Déhliat », a poursuivi Marie-Sophie Lacarrau avant de dérouler son journal avec un premier sujet sur les chutes de neige.

Bugier « ravi »

Au même moment, sur France 2, Julian Bugier, effectuait lui aussi sa première en tant que titulaire du JT. Costume et cravate sombre à pois clairs, il était tout sourire pendant le générique, comme si on lui avait raconté une bonne blague juste avant la prise d’antenne. « Bonjour à tous, ravi de vous retrouver. C’est un immense plaisir de vous accompagner désormais à la mi-journée pour ce nouveau 13 heures avec plein de nouvelles rubriques et de très beaux reportages, et bien sûr toutes les infos du jour. Voici les titres de ce lundi justement… », furent ses premiers mots à cette nouvelle fonction. Le premier sujet lancé était consacré à la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Les deux journalistes, ex-collègues, se retrouvent donc concurrents. « Je n’ai pas envie qu’on nous installe comme des rivaux », assurait Marie-Sophie Lacarrau à 20 Minutes. Ni l’un ni l’autre ne devait s’imaginer qu’ils utiliseraient tous deux le même verbe, « accompagner », pour qualifier leur relation avec les téléspectateurs et les téléspectatrices lors de leurs prises d’antennes respectives.