Miss France 2021: Une enquête est ouverte après des tweets antisémites contre Miss Provence

JUSTICE La soirée du 19 décembre a été marquée par de nombreux tweetes antisémites visant l'une des candidates au titre de Miss France 2021

B.Ch. avec AFP

— 

Miss Provence, première dauphine de Miss France 2021, April Benayoum.
Miss Provence, première dauphine de Miss France 2021, April Benayoum. — LOIC VENANCE / AFP

Le comité Miss France, les producteurs de l’émission de télévision, TF1 et même la ministre de la Culture Roselyne Bachelot  s’en étaient émus et avaient dénoncé l’avalanche de tweets et commentaires antisémites qui ont visé samedi soir April Benayoum, Miss Provence, candidate au titre de Miss France 2021.

Le parquet de Paris annonce ce lundi qu’une enquête a été ouverte pour « injures à caractère raciste et provocation à la haine raciale ».

Samedi soir, April Benayoum a été élue comme première dauphine et avait auparavant révélé que son père était d’origine israélienne.