« Lego Masters » : Johan face au défi des 2,5 millions de briques de l’émission

EMISSION Ce Dunkerquois de 34 ans participe ce mercredi à « Lego Masters », nouvelle émission de M6

Gaetane Deljurie

— 

Johan participe à Lego Masters
Johan participe à Lego Masters — Wlad SIMITCH / M6
  • ​Johan, un Dunkerquois de 34 ans participe à Lego Masters. C’est la première fois en France qu’une émission est consacrée aux célèbres petites briques.
  • Fan de Lego, il a créé sa propre ville Legollywood avec 120 000 briques, 907 habitants, qu’il fait évoluer sur Instagram.
  • La compétition sera diffusée mercredi sur M6.

Pour la première émission de Lego Masters en France sur M6 ce mercredi, le Nord représente ! « Ils m’ont peut-être pris en se disant qu’avec un Ch’ti, ça allait marcher », s’amuse Johan, 34 ans, Dunkerquois d’origine et habitant à Cassel aujourd’hui. Et on veut bien le croire car ce commercial dans une entreprise menuiserie a le tutoiement facile et le sourire aux lèvres.

« J’ai vu une annonce, j’ai postulé, j’ai été appelé pour le casting et tout s’est ensuite passé très vite », reconnaît-il. Passionné de Lego depuis son plus jeune âge, il a créé carrément une ville, baptisée Legollywood, avec 120 000 briques, 907 habitants, qu’il fait évoluer sur Instagram.

Des épreuves de plusieurs heures

Sélectionné parmi autres huit binômes, en équipe avec Christelle qu’il ne connaissait absolument pas auparavant, il participera à cette toute première aventure télévisée de Lego Masters dans l’Hexagone. Objectif : construire de spectaculaires créations avec les célèbres petites briques… sous l’œil d’un jury d’experts.

L’émission a été enregistrée car les épreuves durent évidemment plusieurs heures. « Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les candidats ne découvrent le thème de la construction qu’au dernier moment : je connaissais déjà la version anglaise, américaine et australienne de l’émission et parfois, j’avais douté quand même. »

Sa première fois sur un plateau de télévision

Même si le Nordiste, qui n’avait jamais expérimenté un plateau de télévision, a ressenti un peu de pression. « J’ai très vite oublié les caméras et nous nous sommes super bien amusés : à la fin, on était presque une bande de copains, qui plus est, tous fans de Lego ! ». C’est avec émerveillement qu’il a pu accéder à un « stock incroyable de pièces », bien plus qu’il n’aurait jamais rêvé d’en avoir.

« C’est d’ailleurs le piège, quand on conçoit une construction chez soi, on a le temps de la peaufiner et on est forcément limité financièrement. Là, non seulement le temps est compté et il y a des pièces partout, de toutes les couleurs, de toutes les formes. On ne savait plus où donner de la tête ». Il y a en effet 2,5 millions de briques, soit 3 tonnes de Legos dans l’émission.