Après le départ de Pernaut, les fidèles du « 13 heures » de TF1 ne zapperont pas Lacarrau

VOUS TEMOIGNEZ La grande majorité des fidèles du journal télévisé de la première chaîne ayant répondu à notre appel à témoignages continuera à la suivre après le départ de Jean-Pierre Pernaut

Fabien Randanne

— 

Jean-Pierre Pernaut et Marie-Sophie Lacarrau.
Jean-Pierre Pernaut et Marie-Sophie Lacarrau. — CHRISTOPHE CHEVALIN-TF1 / LAURENT VU - Sipa
  • Jean-Pierre Pernaut présente ce vendredi son dernier 13 heures sur TF1. Marie-Sophie Lacarrau lui succédera le 4 janvier.
  • Plus d’une centaine de lecteurs et lectrices ont répondu à l’appel à témoignages de 20 Minutes. La plupart dit que le journaliste lui manquera, mais la majorité a également une opinion positive de sa remplaçante.
  • L’essentiel pour les fidèles du 13 heures de la première chaîne semble être que le journal conserve sa ligne éditoriale tournée vers les régions.

« Il va nous manquer. » C’est, en substance, ce que la majorité de la centaine de lecteurs et lectrices de 20 Minutes ayant répondu à notre appel à témoignages exprime au sujet du départ de Jean-Pierre Pernaut du 13 heures de TF1.

Certes, certains, comme Didier qui « ne supporte plus les réflexions et remarques » du journaliste tirant sa révérence vendredi, disent en des termes plus ou moins flatteurs qu’il « a fait son temps ». « Vivement que tous ces anciens qui ont largement passé la barre des 70 ans quittent les écrans de télé et laissent la place aux plus jeunes », glisse par exemple Sylviane.

« Il manquera à mes heures de repas. »

Mais, de manière générale, pour les fidèles du journal de la première chaîne, trente ans de rendez-vous quotidiens avec le présentateur, ça ne se balaye pas d’un revers de main. « Je l’appelle affectueusement papi Pernaut parce qu’il a toujours ce petit commentaire chaleureux comme mon papi, raconte Mélissa, 22 ans. Sa manière de présenter le journal est très chaleureuse, on se sent "chez soi". Je ne sais vraiment pas comment le dire… Il manquera à mes heures de repas. »

« Est-ce que j’aurai envie de continuer à suivre le journal ?, se demande Nicole. Je ne sais pas. Jean-Pierre Pernaut m’a accompagnée toute ma vie à tous les JT du 13 heures. Ça ne sera pas pareil. C’est une page qui se tourne. » Xavier fait également partie des inconsolables. « J’irai vers la plate-forme JPPTV puisque j’étais très intéressé par la deuxième partie de son journal : patrimoine, savoir-faire et savoir être », annonce-t-il. Christine s’est elle aussi déjà inscrite sur le site du journaliste qui proposera « les plus beaux reportages et les plus belles archives du JT », mais elle restera fidèle à TF1.

Si de rares voix déplorent que le siège vacant n’ait pas été attribué au « joker » Jacques Legros ou à Dominique Lagrou Sempère, autres incarnations du 13 heures, que Marie-Sophie Lacarrau se rassure : les témoignages recueillis laissent augurer d’un bel accueil.

« Lacarrau est pro, elle ne passe pas son temps à se mettre en avant »

L’arrivée à l’antenne, le 4 janvier, de la transfuge de France 2 pourrait même amener un nouveau public sur la chaîne. A commencer par Guy, qui rhabille Jean-Pierre d’une soutane pour l’hiver : « Je ne regardai pas Pernaut qui me fait penser à un curé de campagne. Marie-Sophie Lacarrau est une excellente journaliste, qui n’affiche pas ses idées politiques. D’ailleurs, je la suivais déjà sur France 3 Toulouse. » Brigitte, elle, « adore » cette journaliste. « Pas question pour moi de suivre son remplaçant, Julian Bugier, que je n’apprécie pas du tout. Là c’est rédhibitoire ! », assène-t-elle.

« Marie-Sophie Lacarrau a du talent, elle a redynamisé le journal de 13 heures de France 2 qui était ringard et, franchement, elle a eu le courage de prendre la difficile succession de Pernaut, salue de son côté Luc. Elle est pro, elle a toujours la pêche, elle ne passe pas son temps à se mettre en avant. Depuis son départ le journal de la deux est devenu lisse et plan plan. » Que Julian Bugier se console, il y en a qui l’estiment « tout aussi talentueux et sympathique que Marie-Sophie Lacarrau ». Ça c’est Loïc qui le dit. Pour lui, son cœur « va balancer entre la première et la deuxième chaîne, en alternance ».

Mais revenons à la première chaîne. La plupart des accros au 13 heures ne reverront pas leurs habitudes. « Il s’agit d’un changement de présentateur. Ce qui était déjà le cas chaque week-end et durant les absences de Pernaut (vacances et autres…), souligne Jean-Pierre. Sur le fond, l’équipe, et les intervenants régionaux devraient rester identiques. » Christian et Joëlle se disent que le présentateur emblématique « part mais laisse une équipe bien rodée à sa philosophie de transmission de l’information concernant toute la France. » Le couple fait « confiance à Marie-Sophie Lacarrau pour prendre la suite tout en apportant son professionnalisme et sa patte ! ».

« Un journal avec une identité bien précise »

« Le plus important c’est la vie des régions et les petits reportages », assure Lolo. Michelle, elle, attend de voir. Elle ne sera convaincue que si le 13 heures de TF1 continue à « donner la parole aux ruraux », contrairement aux chaînes infos « principalement tournées vers les bobos parisiens [alors que] Paris n’est pas la France ».

Mattéo exprime la même chose en d’autres termes : « C’est un journal avec une identité bien précise. Le regard est axé sur les régions. La culture et le patrimoine sont toujours mis à l’honneur et c’est ce qui me plaît dans cette édition. Si Marie-Sophie Lacarrau continue de porter à l’écran ce que Jean-Pierre Pernaut a construit, alors oui je continuerai de regarder le 13 heures. » Que TF1 prenne note : le changement dans la continuité a tout l’air d’être la formule gagnante.