« La France a un incroyable talent » : Un Strasbourgeois de 7 ans connaît tous les pays, drapeaux et capitales

DIVERTISSEMENT Malik a découvert cette passion au… supermarché

Thibaut Gagnepain

— 

Malik avec Eric Antoine.
Malik avec Eric Antoine. — Lou Breton / M6
  • Ce mardi soir, le plus jeune candidat de l’émission La France a un incroyable talent sera Malik.
  • Ce jeune Strasbourgeois de 7 ans a le talent… de connaître parfaitement sa géographie. Drapeaux, villes, pays, rien de lui échappe !
  • Cette passion est née… en faisant des courses avec sa maman. « Il devait avoir 4 ans et c’était dans une grande surface quand il a vu une guirlande de drapeaux », se souvient-elle.

L’Azerbaïdjan ? « Bakou ! » Et l’Islande alors ? « Reykjavik ! » On a eu beau essayer, Malik, 7 ans, est incollable au jeu des capitales. Il a tenté de le prouver à l’émission La France a un incroyable talent, tournée cet été et dont l’épisode qui le concerne sera diffusé ce mardi.

Le petit garçon, qui habite Strasbourg, y apparaîtra face à une carte du monde. « Il y avait aussi des drapeaux qui s’affichaient au hasard sur un écran et il devait dire de quel pays il s’agissait et sa capitale », ajoute son frère Rassambek Akhmatov, qui accompagnait le petit prodige le jour de l’audition.

Comment s’est-elle passée ? Le candidat n’a pas le droit de le révéler. « Mais Hélène [Ségara] et Eric [Antoine] ont été très gentils. Je n’ai pas eu peur du tout », se souvient-il, ravi d’avoir pu montrer l’étendue de ses connaissances en géographie. Un domaine pour lequel il s’est passionné en… faisant des courses avec sa mère !

« Chaque soir avant de le coucher… »

« Il devait avoir 4 ans et c’était dans une grande surface quand il a vu une guirlande de drapeaux », se souvient Raissa, qui a acheté l’objet ce jour-là et a ensuite contribué à alimenter la passion de son fils. « Chaque soir avant de le coucher, je lui demandais à quel pays correspondait tel ou tel drapeau. Je devais chercher avant parce que moi, j’étais nulle là-dedans ! »

La guirlande devenue trop courte, l’enfant s’est ensuite mis à chercher les emblèmes des autres pays, les dessiner mais aussi à apprendre leur capitale. « A l’école, une fois, la maîtresse a mis une grande carte du monde au tableau et je l’ai gagnée », complète Malik, qui sait également situer les lieux qu’il cite. « Il sait tout, c’est impressionnant ! », s’amuse sa maman, admirative. « J’ai juste un peu de mal sur certains qui sont durs à dire, comme Hawaï Honolulu », corrige-t-il, lui qui s’est maintenant lancé dans les villes, les départements et les régions françaises.

Malik lors de son passage à l'émission.
Malik lors de son passage à l'émission. - Lou Breton / M6

Avec toujours cette soif d’apprendre. « Je suis trop fort, j’ai pas envie d’arrêter ! » Seule ses autres passions pourraient le détourner de la géographie. « Le combat, le MMA, j’adore ! Plus tard, j’aimerais être lutteur, j’en fais déjà en club », lance encore Malik, qui ne manque pas non plus d’idées pour se faire remarquer. A cette émission ou à une autre… « Si ça ne marche pas en France, peut-être qu’on ira dans les Incroyables talents d’autres pays », anticipe Raissa Akhmadov. Malik n’y sera pas perdu. Il connaîtra au moins le nom de la capitale, le drapeau et où cela se situe.