« Ça peut vous arriver » : Sur M6, Julien Courbet joue les prolongations en direct « et ça change tout »

ON AIR L’émission de RTL, animée par Julien Courbet depuis près de vingt ans, arrive en direct sur M6 tous les matins dès le lundi 2 novembre

Clément Rodriguez
— 
Julien Courbet animera trois heures de direct au quotidien
Julien Courbet animera trois heures de direct au quotidien — Wlad SIMITCH / M6
  • Julien Courbet, déjà aux manettes de Ça peut vous arriver tous les jours pendant deux heures sur RTL, exporte son émission sur M6.
  • La chaîne diffusera le programme en simultané à la radio et à la télé pendant une heure et demie, puis proposera une version exclusive pendant une heure supplémentaire.
  • Pour Julien Courbet, qui sera donc en direct de 9h30 à 12h35 du lundi au vendredi, ce sera « sieste obligatoire » après l’émission.

Il connaît l’émission par cœur, les lieux lui sont familiers et ses intervenants sont des collègues de longue date. C’est donc dans ses petits souliers que Julien Courbet débarquera sur M6 dès lundi prochain pour le lancement de la version télévisée de Ça peut vous arriver, le programme qu’il anime au quotidien depuis près de vingt ans sur RTL. La promesse est claire : on ne change rien à ce qui a fait le succès de l’émission. Au programme, des soucis de voiture, de travail, d’assurances, de santé, de loisirs et d’arnaques en tout genre. Le tout résolu par Julien Courbet et son équipe, de véritables mains de fer dans des gants de velours.

« Le direct change tout »

Cela faisait des années que Julien Courbet réclamait une émission d’aide aux consommateurs en direct à la télévision. Lorsqu’il animait Sans aucun doute de 1994 à 2008 sur TF1, c’était enregistré (difficile d’avoir tout le monde au bout du fil un vendredi soir à 23h, en même temps). Alors lorsque M6 lui a proposé de transposer l’émission de radio sur son antenne, l’accord a vite été conclu.

« Je ne l’ai jamais fait en direct à la télévision et ça change tout dans l’adrénaline en plateau, dans les réactions que nous pouvons avoir et je me bats depuis des années pour faire en sorte que cette émission arrive en direct, raconte Julien Courbet. Quand on est en direct, ça change tout parce que cela réserve des surprises incroyables. »

Des surprises, il devrait y en avoir. Ce mercredi, lors des répétitions filmées dans les conditions du direct auxquelles 20 Minutes a assisté, l’animateur ne s’est pas laissé démonter par son interlocuteur, le gérant d’une concession automobile peu enclin à faire un geste envers une cliente lésée. Il faut dire que l’heure tourne et qu’on le lui rappelle régulièrement à l’oreillette. Ne pas perdre de temps et garder les téléspectateurs attentifs, voilà les missions de Julien Courbet qui cultive l’art du rebondissement permanent. « Si on veut se battre contre les plateformes, la télé doit reprendre la main avec le direct en faisant des tas de choses qui peuvent arriver à n’importe quel moment. C’est pour cela que le direct doit reprendre sa place à la télé », argumente-t-il.

Une version « boostée » du format radio

Hors de question de mettre en péril l’émission de radio qui conservera ses horaires habituels. La prise d’antenne sur RTL se fera toujours à 9h30 et la diffusion démarrera en simultané sur M6 trente minutes plus tard, à 10h05. Pendant une heure et demie, Ça peut vous arriver sera donc proposée à la fois à la radio et à la télévision. Puis, dès 11 h 30, le programme se déclinera dans une troisième partie d’une durée d’une heure sur M6 uniquement. « Ajouter une troisième heure, ça veut dire sieste obligatoire derrière parce qu’on est complètement vidé, glisse Julien Courbet. Ça va demander une hygiène de vie un peu plus serrée. »

Malgré cette liste d’horaires qui semble quelque peu indigeste, les fidèles de l’émission de radio n’y verront que du feu. Mais s’ils sont à la maison, ils pourront suivre les négociations depuis leur canapé et en vidéo. Que du bonus ! « Ça peut vous arriver est l’émission la plus écoutée de France, affirme Julien Courbet. Il ne faut pas que la radio soit considérée comme le parent pauvre parce que la radio, c’est du prime time, ce qui n’est pas du tout le cas de M6. En aucun cas, elle ne doit être altérée par le fait que ce soit filmé. »

Plus qu’une simple émission de radio filmée et diffusée à la télé, l’animateur promet « une captation boostée ». C’est sur le plateau de Capital et du 19.45 que les deux versions se dérouleront, avec trois experts aux côtés de Julien Courbet et des négociateurs et journalistes en direct des studios de RTL. La nouveauté qui pourra faire la différence, c’est la présence de cinq envoyés spéciaux en régions qui se rendront au plus près des plaignants et de leurs interlocuteurs. Objectif affiché par la chaîne : jouer davantage la carte de la proximité.