France Télévisions : Plus de direct, de documentaires et une émission de débats sur l’écologie

EN CHANTIER Stéphane Sitbon Gomez a détaillé au « Journal du dimanche » sa stratégie  

A.L.

— 

Stéphane Sitbon-Gomez pendant les journées d'été d'EELV, en 2014.
Stéphane Sitbon-Gomez pendant les journées d'été d'EELV, en 2014. — APERCU/SIPA

Il a eu un mois pour y réfléchir : fraîchement nommé à la tête des programmes et des antennes de France Télévisions, Stéphane Sitbon Gomez, a détaillé au Journal du dimanche  sa stratégie.

Premier axe : « les grands évènements et le direct ». Une nuit en direct des Etats-Unis sera organisée pour la présidentielle américaine le 3 novembre. Un « téléthon de la culture » verra le jour pour aider le secteur frappé par la crise. Enfin le jeune directeur (33 ans) promet la diffusion de soirées théâtrales, « un projet inspiré de la BBC » selon l’hebdomadaire.

Un documentaire sur De Gaulle

Deuxième axe : la création, avec notamment une politique de documentaire « ambitieuse », qui fait suite au beau succès du documentaire Décolonisations, du sang et des larmes, diffusé le 6 octobre dernier sur France 2, qui a rassemblé près de 2,2 millions de personnes. France Télévisions diffusera en novembre un long documentaire consacré au général De Gaulle, à l’occasion du 50e anniversaire de sa mort. Trois fictions sont en chantier, l’une adaptée d’une BD d’Enki Bilal, l’autre du livre Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq et enfin une autre d’après Germinal

Enfin troisième axe, le débat d’idées. Un programme « non-clivant » serait à l’étude, qui pourrait ressembler à l’ancienne émission diffusée dans les années 1980 Droit de réponse de Michel Polac. Ainsi qu’un programme axé sur l’écologie. Pas forcément étonnant quand on sait que le nouveau directeur est un ancien d’EELV et l’ancien conseiller spécial de Cécile Duflot.