« Spectaculaire » : On a vu les premiers pas d’animateur de Jean-Marc Généreux

COULISSES « 20 Minutes » a assisté mercredi matin au tournage de la nouvelle émission de divertissement de France 2, qui sera diffusée le 3 octobre à 21h05, présentée par l’ex-juré de « Danse avec les stars »

Fabien Randanne

— 

Jean-Marc Généreux anime Spectaculaire sur France 2.
Jean-Marc Généreux anime Spectaculaire sur France 2. — Pierre Perusseau / Bestimage
  • Spectaculaire, la nouvelle émission de France 2, sera diffusée le 3 octobre en prime time. Elle a été tournée mardi et mercredi.
  • Le Canadien Jean-Marc Généreux, révélé au grand public français par l’émission de TF1 Danse avec les stars où il a officié comme juge, est le présentateur de ce nouveau programme.
  • « Jean-Marc Généreux est un artiste, il a présenté des galas, il sait ce qui se joue sur la scène. Il est notre Jiminy Cricket de la soirée, il est la conscience du spectateur et des artistes », a déclaré Clément Chovin, de la société de production Kiosco. TV, à 20 Minutes, invité sur le tournage ce mercredi.

Un immense « Spectaculaire » surplombe le plateau. L’adjectif, qui donne son nom à la nouvelle émission de France 2, est écrit en lettres capitales, gigantesques et lumineuses. Autour de la scène, un décor clignotant de parvis de music-hall. On pourrait penser être à Las Vegas. On est en réalité à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). C’est en ce même endroit, le Studio 217, qu’est tourné Danse avec les stars. Jean-Marc Généreux, que l’on retrouve ce mercredi matin sur place n’est donc pas dépaysé. Le Québécois a quitté son poste de juge de la compétition de TF1 pour endosser, sur le service public, le costume d’animateur.

« La décision m’a pris environ 14 secondes », confiait-il la semaine dernière en conférence de presse. Il racontait avoir été approché au printemps par Alexandra Redde-Amiel, la patronne des divertissements de France Télévisions : « Elle m’a demandé comment je voyais mon avenir en France. » Il était en plein confinement. Alors le simple fait « d’entrevoir cette opportunité incroyable de retourner sur scène, de revoir la lumière », l’a convaincu d’envoyer valser le fauteuil qu’il occupait sur la première chaîne. Sa nouvelle mission sera de jouer les monsieur Loyal d’un show de douze numéros censés être à la hauteur du titre de l’émission. Au menu : des acrobaties, des cascades, de la surprise, de la poésie.

Lorsqu’on arrive dans le studio de Spectaculaire, le mot « particulièrement » fait des claquettes dans la bouche de Jean-Marc Généreux. Les voyelles sont entravées, les syllabes se marchent sur les pieds. Il doit s’y reprendre à plusieurs fois pour que la phrase « Après une année 2020 particulièrement difficile… » défilant sur le prompteur soit parfaitement prononcée.

« Gérer l'émotion »

Fini les « J’achète ! » surjoués et les « Oh la la chihuahua » survoltés qui faisaient sa marque de fabrique. On découvre une nouvelle facette du quinquagénaire, plus sobre, mais pas solennelle pour autant. « Qu’est-ce qu’il est bon quand il se contient ! », entend-on en lors d’un détour dans le car régie, poste de contrôle du tournage. En conférence de presse, avant même d’avoir mis un soulier vernis sur le plateau, le nouvel animateur se disait « fébrile, excité ». Il avait « hâte d’en prendre plein les yeux et de rêver les yeux ouverts. »

Jean-Marc Généreux, face caméra sur le plateau de Spectaculaire.
Jean-Marc Généreux, face caméra sur le plateau de Spectaculaire. - Pierre Perusseau / Bestimage

« Matthieu Grelier [directeur des programmes de ITV Studios France, qui coproduit l’émission] est très présent à côté de lui pour qu’il trouve son personnage, nous affirme Clément Chovin de Kiosco. TV, l’autre société productrice. Le premier jour des répétitions, à l’issue d’un numéro, Jean-Marc était en larmes. On savait qu’il fallait lui donner un peu de temps, réfléchir avec lui à comment gérer et doser l’émotion. »

« Je crois que les producteurs sont venus chercher en moi le petit garçon qui fait de la scène depuis l’âge de 6 ans, qui est encore émerveillé par les talents devant lui », suggérait le Canadien. Il supposait bien.

« On laisse son micro ouvert, il dit ce qu’il a envie de dire »

« C’est un artiste, il a présenté des galas, il sait ce qui se joue sur la scène, confirme Clément Chovin. On a conçu ce spectacle depuis des mois. Jean-Marc arrive là-dedans. Il faut qu’il souligne dans chaque performance ce que l’on voit ou, parfois, qu’il ajoute de l’énergie au numéro. Il est notre Jiminy Cricket de la soirée, il est la conscience du spectateur et des artistes. »

Pendant la prestation du jongleur ukrainien Victor Kee, on jette un œil à l’animateur posté debout, côté public, à la droite de la scène. Il agite les mains pour manifester son engouement, se retourne vers la caméra pour glisser un mot ou deux. « On laisse son micro ouvert, il dit ce qu’il a envie de dire », affirme le créateur de Kiosco. TV.

A un moment, alors que la caméra s’apprête à tourner, Jean-Marc Généreux lâche : « Il y a des choses qui me viennent comme ça », en réponse à une voix dans son oreillette dont on ignore ce qu’elle a pu lui reprocher. Une manière de s’excuser de ne pas s’excuser. Quelques instants plus tard, alors que l’interlocuteur mystérieux semble s’inquiéter de ses borborygmes, il rétorque : « Je m’échauffe la voix ». Trouver la bonne place, entre spontanéité et concentration, voilà son numéro d’équilibriste à lui. De ce que l’on a pu voir, l’acrobate Jean-Marc Généreux sait retomber sur ses pieds. Un talent que les téléspectateurs et téléspectatrices pourront juger sur pièce lors de la diffusion de Spectaculaire, le samedi 3 octobre, à 21h05 sur France 2.