BFMTV porte plainte après l'intrusion de « gilets jaunes » dans ses locaux à Paris

MANIFESTATION Une trentaine de « gilets jaunes » ont pénétré dans le parking et le hall de la chaîne

20 Minutes avec AFP

— 

Une caméra et un micro aux couleurs de la chaîne BFMTV, en 2014.
Une caméra et un micro aux couleurs de la chaîne BFMTV, en 2014. — ERIC CABANIS / AFP

Des « gilets jaunes » ont fait brièvement intrusion samedi dans les locaux de BFMTV à Paris, prenant à partie des journalistes et bousculant des agents de sécurité, annoncé samedi soir la direction de la chaîne, qui a déposé plainte. Dans la matinée, une trentaine de « gilets jaunes » ont pénétré durant une dizaine de minutes dans le parking et le hall du siège de la chaîne, situé dans le 15e arrondissement de Paris, a indiqué la direction.

Des agents bousculés, une porte dégradée

Ils ont pris à partie des journalistes, et échangé notamment avec l’éditorialiste Christophe Barbier, qui quittait l’antenne, selon une vidéo postée par des manifestants sur les réseaux sociaux. Ils ont « fortement bousculé des agents de sécurité », et dégradé une porte, avant d’être évacués par les forces de l’ordre arrivées peu après l’intrusion, a précisé Arthur Dreyfuss, directeur général d’Altice Médias, dont fait partie BFMTV.

Le dépôt d’une plainte est en cours, a ajouté Arthur Dreyfuss, qui « condamne fermement ces agissements scandaleux et propos inacceptables ». « Les équipes de BFMTV font un travail essentiel et vont continuer à informer les Français", a-t-il souligné. Les mesures de sécurité vont en outre être renforcées à BFMTV. C’est la première fois que des "gilets jaunes" y font intrusion.