Eurovision Junior 2020: Le concours est maintenu mais les candidats resteront dans leurs pays

MUSIQUE Treize pays, dont la France, participeront au concours de chansons qui se tiendra le 29 novembre, dans des conditions particulières

Fabien Randanne

— 

La chanteuse française Carla, et ses danseuses, sur la scène de l'Eurovision Junior 2019.
La chanteuse française Carla, et ses danseuses, sur la scène de l'Eurovision Junior 2019. — THOMAS HANSES

Une réunion musicale… à distance. La 18e édition de l’Eurovision Junior​ se tiendra à Varsovie (Pologne) en novembre. Mais les candidats des treize pays de ce concours de chant réservé aux 9-14 ans resteront chez eux. Ils livreront leur performance depuis un studio télé de leurs pays respectifs. Seul l’artiste polonais et les animateurs du concours apparaîtront sur la scène principale, à Varsovie.

« Les restrictions de déplacement et la situation concernant la pandémie de Covid-19 nous empêche, malheureusement de réunir tous les chanteurs en Pologne », déplore Martin Österdahl, le superviseur exécutif de l’Eurovision Junior dans un communiqué publié ce mardi. Pour assurer l’équité entre tous les participants, les délégations et diffuseurs se sont entendus sur l’utilisation d’une disposition scénique et des moyens techniques similaires d’un pays à l’autre.

La France sera en lice ainsi que l’Arménie, l’Allemagne, la Biélorussie, la Géorgie, le Kazhakstan, Malte, la Russie, la Serbie, l’Espagne, les Pays-Bas, l’Ukraine et donc, la Pologne.

Six pays se sont retirés

Par rapport à l’édition 2019, celle de 2020 comptera six pays engagés en moins. L’Australie, le Pays de Galle, l’Irlande, la Macédoine du Nord, le Portugal, l’Albanie, l’Italie, en compétition l’an passé, ont décidé de se retirer.

L’artiste qui représentera la France sera officialisé prochainement. La finale de l’Eurovision Junior 2020 sera diffusée à 17h sur France 2 le 29 novembre, en direct.

En 2019, la France avait fini à la cinquième place avec la chanson Bim Bam Toi interprétée par Carla.