Critiquée pour sa participation aux « Reines du shopping », Roselyne Bachelot répond à ses détracteurs

CARITATIF Alors que sa participation aux « Reines du shopping » suscite un tollé, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot assume et répond à ses détracteurs

A.D.

— 

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot.
La ministre de la Culture Roselyne Bachelot. — Alfonso Jimenez/Shutterstock/SIPA

M6 va diffuser la nouvelle saison des Reines du shopping animée par Cristina Cordula à partir du 24 août. Au programme ? Une semaine spéciale « jumelles », une autre « célibataires », ou encore une salve « célébrités » avec, notamment, Julie Zenatti, Hapsatou Sy, Julia Vignali et Roselyne Bachelot, nommée récemment ministre de la Culture. L’extrait de l’émission avec  a femme politique de 73 ans, dévoilée ce mardi mais tournée il y a quelques mois (bien avant sa prise de fonctions donc), a suscité un vif tollé sur les réseaux sociaux.

« Chère Roselyne Bachelot, pouvez-vous nous expliquer ? Vous pensez vraiment que c’est votre rôle ? En ces temps terribles pour la culture ça s’apparente vraiment à un énorme foutage de gueule ! » (…) « Moi je suis d’accord avec vous. Ministre ou pas… Qu’est-ce qu’un politique vient foutre dans ce genre d’émission », pouvait-on lire encore.

Roselyne Bachelot n’a pas manqué de répondre à ses détracteurs sur Twitter : « Cette émission a été tournée il y a plusieurs mois avant la crise pandémique et est destinée à financer une association de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Je suis fière de cet engagement », a écrit la ministre de la Culture.