« Top Chef » : Adrien et Mallory dépassés par le succès de leur friterie inspirée de la « guerre des restos »

MIAM Les deux candidats de la onzième saison de « Top Chef » ont tenu parole en ouvrant, de manière éphémère, leur friterie moderne de la « guerre des restos »

C.R.

— 

Adrien Cachot et Mallory Gabsi victimes de leur propre succès
Adrien Cachot et Mallory Gabsi victimes de leur propre succès — Marie Etchegoyen/M6

Ils nous avaient vendu du rêve avec leurs chips suspendues au plafond pendant la « guerre des restos », et ont su faire de notre plus grand fantasme culinaire de l’année une réalité. Adrien Cachot et Mallory Gabsi, respectivement finaliste et demi-finaliste de la onzième saison de Top Chef, ont ouvert jeudi à Paris leur friterie éphémère. Situé quai de la Tournelle dans le cinquième arrondissement de la capitale, le restaurant 140° Street reprend le principe de l’établissement qu’ils ont créé de toutes pièces dans le cadre de l’épreuve de la « guerre des restos » diffusée en avril dernier.

Les frites et les patates à petit prix, assaisonnées de deux personnalités d’Adrien et Mallory, ça attire les foules ! Après une petite journée et demie d’ouverture, les deux restaurateurs ont été contraints de mettre provisoirement la clé sous la porte, victimes de leur succès. « On n’avait que deux friteuses. On pensait assurer 400 couverts en une journée, et on a été dévalisés en un midi », confie Adrien au Parisien. Ce sont finalement mille couverts qui ont été servis sur la seule journée de jeudi.

Ce succès phénoménal n’a pas entaché la motivation des deux copains cuistots qui ont rouvert dans la soirée, selon Le HuffPost. Initialement, le restaurant éphémère devait fermer boutique le 1er août, mais si l’affluence reste à un tel niveau, l’expérience pourrait bien tourner court.