Déconfinement : « Affaire conclue », « Je t’aime, etc... »… Les tournages reprennent dans des conditions particulières

TELEVISION D’ici à lundi, les équipes de « Ça commence aujourd’hui », « Je t’aime, etc... » et « Affaire conclue », auront repris le chemin des plateaux. Voici comment vont se dérouler les tournages, évidemment sans public

Fabien Randanne

— 

Daphné Bürki et Sophie Davant sur le plateau d'Affaire conclue en 2018.
Daphné Bürki et Sophie Davant sur le plateau d'Affaire conclue en 2018. — Gilles Gustine
  • Les équipes de « Ça commence aujourd’hui », « Je t’aime, etc... » et « Affaire conclue » préparent leur déconfinement.
  • Faustine Bollaert a repris les tournages cette semaine. Daphné Bürki et Sophie Davant les reprendront lundi prochain.
  • Petits comités, décors aménagés, mains régulièrement badigeonnés de gel hydroalcoolique… Les règles sanitaires doivent être respectées. Les sommaires des émissions vont aussi s’adapter à l’actualité.

Ça commence aujourd’hui, Je t’aime, etc... et Affaire conclue se déconfinent. Dès lundi, les émissions de l’après-midi de France 2 retrouveront une configuration normale. Ou presque, car elles devront évidemment respecter les consignes sanitaires en cette période de pandémie de coronavirus. Dans les coulisses l’heure est aux ultimes préparatifs.

« On a de la chance, notre émission n’est pas en public et elle se déroule dans deux pièces séparées – celle des expertises et celle des acheteurs – ce qui permet de limiter le nombre de personnes présentes », explique à 20 Minutes Jean-Louis Blot, le producteur d’Affaire conclue.

« Fini les mains serrées dans "Affaire conclue" »

Prises de température à l’entrée du plateau, marques de distanciation au sol et petits comités feront désormais partie des habitudes de tournage à compter de la semaine prochaine. Il faudra également faire sans le traditionnel serrage de mains symbolisant la vente venant d’être conclue.

En revanche, le gel hydroalcoolique va s’inviter dans le décor. « Comme les objets passent de main en main, il est important de montrer que les acheteurs en utilisent », souligne le producteur. Les acheteurs seront par ailleurs moins proches les uns des autres, ils prendront désormais place derrière un pupitre qui a été élargi.

Pour l’heure, seuls les vendeurs résidant dans un rayon de 100 km du studio de tournage situé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), au nord de Paris. Les autres auront envoyé leurs objets au préalable et interviendront par Skype. Un dispositif qui, s’il s’avère concluant, pourrait être pérennisé une fois la crise passée, note Jean-Louis Blot.

Affaire conclue, diffusée dès 16h15, a été la seule émission de l’après-midi maintenue à l’antenne sur France 2 durant le confinement. En plus d’un format « à la maison », présenté par Sophie Davant depuis chez elle, un stock d’inédits, enregistrés avant la mi-mars, était encore disponible – il sera épuisé en fin de semaine prochaine.

« On ne va pas faire dans le Covid anxiogène ou politique »

Je t’aime, etc... est à flux tendu. « Lundi matin [11 mai], on enregistrera l’émission qui sera diffusée à 15 h », informe la productrice Nathalie Cottet à 20 Minutes. Seuls Daphné Bürki et les deux chroniqueurs permanents, André Manoukian et Caroline Diament, seront en plateau. Ils seront accompagnés chaque jour d’un chroniqueur « tournant » différent. Les autres apparaîtront dans le talk-show par Skype.

Côté contenu, il sera toujours question de parler d’amour et de relations humaines, mais le coronavirus et le (dé) confinement seront des sujets inévitables. « On ne va pas faire dans le Covid anxiogène ou politique. Il y a les journaux télés et chaînes d’infos qui sont là pour ça. On sera plutôt dans le pas de côté », prévient la productrice qui veut « essayer d’être dans le service, le divertissement et envoyer une respiration aux gens obligés de rester chez eux ».

Outre des pastilles humoristiques avec les doublages parodiques du duo Creustel et Les perruques de Thomas – deux comptes Instagram très suivis pendant le confinement – une chronique dédiée aux voyages sera lancée. « On l’a créée avec Sophie Jovillard d’Echappées Belles sur France 5, car les vacances sont une des préoccupations du public : comment les organiser ? Comment vont se passer les annulations des séjours prévus ? On va mettre en avant des destinations en France, faire redécouvrir des paysages du pays », avance Nathalie Cottet.

« Ça commence aujourd’hui » s’adapte

Faustine Bollaert, qui tient les rênes de Ça commence aujourd’hui, adaptera elle aussi le sommaire de ses émissions au contexte actuel. « Pendant dix à quinze jours, nous comptons donner la parole à ceux qui ont vécu de façon particulière cette grande histoire, permettre à des gens, aperçus juste aux infos, de revenir sur ce qui leur est arrivé, a expliqué l’animatrice à nos confrères de Télé 7 Jours. Je pense à ceux qui ont perdu un proche et n’ont pu assister à leur enterrement, à ceux qui ont trouvé l’amour malgré le confinement, à ces familles qui vivent ensemble à dix ou quinze… »

Celle qui a repris cette semaine le chemin des plateaux et des tournages en comité restreint, pour des inédits diffusés dès ce lundi à 13h55, ne pourra plus serrer ses invités dans ses bras pour les réconforter ainsi qu’elle en avait pris l’habitude. Et pour cause, outre le respect des consignes sanitaires, la plupart d’entre eux témoigneront à distance, par écrans interposés. A la télé non plus, le retour « à la normale » n’est pas pour tout de suite.