Le bar du Mistral baisse le rideau pour six semaines minimum...
Le bar du Mistral baisse le rideau pour six semaines minimum... — © Olivier MARTINO / FTV / NEWEN

PLUS BEAU L'ENNUI

« Plus Belle La Vie » : Les épisodes inédits, c’est fini… Comment survivre ?

Clément Rodriguez

À partir du 4 mai, France 3 va laisser place à des rediffusions d’anciens épisodes de « Plus Belle La Vie » en raison du coronavirus. Que faire pour vivre au mieux cette période inédite ?

  • À cause du coronavirus, les tournages de Plus Belle La Vie ont été mis à l’arrêt au mois de mars. 
  • Après avoir déstocké tous ses épisodes, France 3 est dans l’obligation de proposer des rediffusions à partir du 4 mai.
  • La rédaction de 20 Minutes vous propose quatre idées pour survivre au manque.

Cette fois, c’est la bonne… Le coronavirus aura eu raison de Plus Belle La Vie. Pourtant, la série en a vu passer, des déprogrammations, des Championnats du monde d’athlétisme aux Jeux olympiques en passant par Roland Garros. Mais face à l’ampleur de la crise sanitaire, le feuilleton quotidien de France 3 tire le rideau pour une durée indéterminée, les tournages ayant été interrompus mi-mars.

À partir du lundi 4 mai, la chaîne publique va proposer à ses téléspectateurs de revoir des épisodes de la saison 11, diffusés durant l’été 2015. On suivra l’histoire tumultueuse de Noham et Estelle, et la fin de son couple avec Djawad, l’un des préférés des fans de la série. Si vous ne faites pas partie de ceux qui veulent se replonger dans cette intrigue, peut-être que l’une des options suivantes devrait vous plaire.

Faire des infidélités (sans trop le crier sur les toits)

Même s’ils ne sont pas diffusés à la même heure, il y a une guerre intrinsèque aux feuilletons quotidiens des trois premières chaînes. Que voulez-vous ? Certains préfèrent les histoires de Luna et Andrès à celles de Chloé et Alex… Et la guerre de l’audience s’exporte parfois aux téléspectateurs qui jurent rester fidèles à leur série préférée. Mais pourquoi se priver d’un potentiel plaisir supplémentaire alors que la période de confinement est déjà, par définition, synonyme de restriction ?

On ose vous l’annoncer, il est possible d’aimer à la fois Demain Nous Appartient, Un Si Grand Soleil et Plus Belle La Vie. On vous l’accorde, cela demande du temps, environ une heure et demie par jour, si l’on veut suivre assidûment les péripéties de Sète, Montpellier et Marseille. Pourquoi donc ne pas profiter de cette période creuse pour découvrir les petits concurrents de son feuilleton favori ? Alerte bon plan : la saison 1 de Demain Nous Appartient est disponible sur Amazon Prime Video. En comptant 26 minutes en moyenne pour les 246 premiers épisodes, cela devrait vous occuper pendant une centaine d’heures. On lance un marathon ?

Reprendre les choses depuis le début

Se passer de Plus Belle La Vie, c’est comme rester chez soi alors que le soleil brille dehors en pleine période de confinement : ça fait mal. Mais la fin de la diffusion des épisodes inédits de la série ne rime pas obligatoirement avec privation de sa dose quotidienne. Si bon nombre de téléspectateurs feront le choix de revoir l’intrigue proposée par France 3, certains fans du feuilleton ont décidé de prendre les devants en organisant leur propre diffusion de leur côté. Pendant au moins six semaines, un internaute mettra en ligne les tout premiers épisodes de la saison 1. Un bond en arrière de 16 ans pour jouer la carte de la nostalgie, voilà une idée réconfortante en cette période de confinement.

Se lancer dans une cure de désintox

Plus Belle La Vie, ça a démarré le 29 août 2004. Il y a plus de quinze ans, donc. Et pourtant, vous êtes fidèle au rendez-vous depuis toutes ces années. Prenez cinq minutes pour réfléchir au nombre de fois où vos parents, votre conjoint ou vos enfants vous ont inlassablement répété cette même question : « Mais quand est-ce que tu arrêtes de regarder “Poubelle La Vie” ? » (nom déposé par un proche du rédacteur de cet article).

C’est une véritable question qui peut se poser chez les fans : quand arrêter de regarder la série ? Après 4.050 épisodes, c’est trop tard pour décrocher par lassitude. Plus Belle La Vie fait partie du quotidien, et chacun la regarde à sa façon, que ce soit en avance, en direct pendant le repas, en replay le lendemain matin au petit-déjeuner… Rendez-vous compte : ceux qui n’ont jamais manqué un seul épisode du feuilleton ont passé l’équivalent de 67 jours devant le petit écran. Un chiffre vertigineux qui remet en perspective le but de sa propre vie, et qui permet se poser une question. Comme le disait (presque) si bien Charles Aznavour : « Qu’avons-nous fait de nos 67 jours ? »

Se réconforter avec une bonne dose de Marseille

Et si finalement, ce qui allait le plus nous manquer durant les semaines à venir, c’était l’accent chantant de Roland ? Mais oui, que serait Plus Belle La Vie sans ses 365 jours de beau temps par an, « la Bonne Mère » et les plages du Prado ? Direction Netflix et la Cinémathèque pour pallier le manque de dopamine en retrouvant d’autres productions tournées dans la cité phocéenne.

Côté séries, vous pourriez vous essayer à l’aventure Marseille disponible sur Netflix, bien que ce ne soit pas la meilleure série de la plateforme, loin de là. Sur le service public, pourquoi ne pas rattraper Caïn, ainsi que La Stagiaire, toutes les deux tournées dans la ville. Si vous êtes plus longs-métrages que séries, vous devriez trouver votre bonheur grâce à La French, avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche, ou encore Un prophète de Jacques Audiard, César 2010 du Meilleur Film. Dans un autre registre, il reste l’indémodable saga des Taxi, dont le dernier volet est sorti il y a deux ans à peine. Bon voyage !