« Star Academy » : Le tout premier prime est disponible en intégralité sur YouTube

LA MUSIQUE, OUI LA MUSIQUE Ce mardi, Endemol Shine a mis en ligne la toute première émission de la « Star Ac' » qui avait été diffusée en direct le 20 octobre 2001 sur TF1

Fabien Randanne

— 

Une partie de la première promo de la Star Ac', aux NRJ Music Awards 2002.
Une partie de la première promo de la Star Ac', aux NRJ Music Awards 2002. — T.F.1-CHOGNARD/SIPA

On vous prévient, ça risque de vous filer un sacré coup de vieux. Mais la madeleine nostalgique est à ce prix. Endemol Shine a mis en ligne ce mardi sur YouTube la toute première émission de la Star Academy. Soit deux heures et dix-huit minutes de prime time, sans pub, nous replongeant virtuellement le 20 octobre 2001, jour du lancement du télécrochet sur TF1.

On l’a oublié mais cinquante candidats étaient sur la ligne de départ. La plupart d’entre eux ont été éliminés au cours de la soirée pour n’en garder que seize. Les heureux élus ont ainsi pu s’installer ensuite au « château » de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), afin de perfectionner, sous l’œil des caméras, leurs talents artistiques. Et tenter de « devenir des stars ».

C’est ainsi que l’on retrouve les candidats les plus emblématiques : Jean-Pascal, Mario Barravecchia, Jessica Marquez et surtout Olivia Ruiz et Jenifer.

Jenifer, dernière sélectionnée

Il est d’ailleurs amusant de constater que Jenifer, qui a remporté l’émission quelques mois plus tard, a été la dernière sélectionnée de la soirée. Dans la vidéo de présentation de la jeune femme, qui avait alors 18 ans, on peut la voir patiner sur la Promenade des Anglais, à Nice et clamer face caméra qu’elle vit « à 100 à l’heure » et « croque la vie à pleines dents ». La séquence nous apprend aussi ses mensurations (90C) et qu’elle faisait des acrobaties sur la cuvette des toilettes quand elle était enfant…

Redécouvrir cette première émission presque vingt ans plus tard, c’est aussi retrouver un Nikos Aliagas tout jeunot, fraîchement recruté sur TF1 et venu de l’Union libre de France 2, avant qu’il ne s’impose comme le monsieur Loyal incontournable de la chaîne.

C’est aussi revoir Florent Pagny, parrain de cette première promotion, semblant se demander ce qu’il fait là. A l’époque, il n’avait que quatorze ans de carrière. On en perdrait presque la notion du temps qui passe.

Qui aurait imaginé à l’époque que, onze ans plus tard, Jenifer deviendrait à son tour jurée, au côté de Florent Pagny, d’un télécrochet présenté par Nikos Aliagas et intitulé The Voice ?