« Koh-Lanta » : « C'est moi le responsable de mon élimination », confie Ahmad

INTERVIEW L’aventurier le plus roublard de « Koh-Lanta, l’île des héros » revient pour « 20 Minutes » sur son parcours dans le jeu de TF1

Propos recueillis par Fabien Randanne

— 

Ahmad, candidat de Koh Lanta, l'île des héros.
Ahmad, candidat de Koh Lanta, l'île des héros. — Philippe LEROUX/ALP/TF1
  • Ahmad a été éliminé de « Koh-Lanta, l’île des héros » diffusé ce vendredi sur TF1.
  • Le côté stratège du trentenaire lyonnais lui a coûté sa place.
  • « J’ai été lynché sur les réseaux sociaux. Je me suis fait massacrer de par le personnage que je représentais », déplore-t-il auprès de « 20 Minutes ».

L’aventurier le plus stratège de Koh-Lanta, l'île des hérosa dû éteindre son flambeau. A l’issue de l’épisode diffusé ce vendredi sur TF1, Ahmad a été éliminé par ses acolytes qui avaient fini par le prendre en grippe. Jusque-là, le chef d’entreprise lyonnais était parvenu à sauver sa peau en enchaînant coups de poker et plans roublards.

Si son sens tactique lui a valu d’être détesté par une grande partie des téléspectateurs, impossible de nier que le trentenaire a su tirer son épingle du jeu alors qu’on n’aurait pas donné cher de sa peau. « Les aventuriers ont préféré se débarrasser de moi. Ils ont eu raison de le faire. Je ne leur jette pas la pierre », réagit le trentenaire auprès de 20 Minutes. Interview avec un candidat qui sait ce que jouer signifie.

Il semblerait que votre vote contre Eric lors du conseil précédent, alors que vous aviez annoncé que vous voteriez contre Charlotte, vous ait coûté votre place dans « Koh-Lanta ». Moussa et Claude ont estimé que vous aviez agi par stratégie et ont décidé de ne plus vous protéger. Vous regrettez ce vote ?

Pour moi, ça a été utilisé comme un prétexte pour me sortir. Ce qui m’a coûté ma place dans l'aventure, c’est les différentes stratégies que j’ai pu mettre en place et surtout l’image que mes camarades avaient de moi au fil des jours. J’ai été perçu rapidement comme le cerveau des rouges, j’ai été, à juste titre, tenu responsable de l’élimination de Teheiura qui a ensuite réintégré le jeu au sein de l’équipe jaune et qui leur a raconté ce qu’il se passait chez les rouges… J’avais une cible énorme dans mon dos du fait de ces prises de position.

Delphine [qui a réglé ses comptes avec lui en le jugeant responsable de son élimination] a accentué cette image-là et c’est resté dans un coin de la tête des gens. Moussa et Claude n’ont pas respecté leur engagement jusqu’au bout. Je pense qu’ils voulaient voir ma tête tomber rapidement parce que je pouvais poser des problèmes. Ils ont eu raison car j’aurais effectivement pu retourner les choses.

Pourquoi avoir changé votre vote au dernier moment ?

J’ai changé mon vote uniquement pour me protéger après avoir appris que les ex-rouges allaient mettre mon nom dans l’urne, alors que jusque-là ils m’assuraient qu’ils mettraient celui de Charlotte. Cela faisait quatre voix contre moi. J’ai donc décidé de changer mon vote inutile (Charlotte) en vote utile (Eric). Je ne voulais pas me retrouver en ballottage face à Eric au cas où Pholien aurait eu le collier d'immunité. Je savais très bien que je n’étais pas en position de force.

Avec le recul, vous pensez que vous auriez pu aller beaucoup plus loin ou vous vous dites que vous avez quand même fait un beau parcours ?

Je pense que j’aurais pu aller beaucoup plus loin. Le plus difficile, c’était vraiment le début. En général, on élimine les personnes qui pénalisent dans les épreuves. J’en faisais partie, on l’a vu lors de la première épreuve d’immunité [pris de panique dans l’eau, il a contraint son équipe à l’abandon]. C’est pour cela que j’ai rapidement créé des affinités, des alliances et pris le contrôle de la tribu rouge. Si je ne l’avais pas fait, j’aurais probablement sauté. Je n’avais pas le choix. J’avais un contrôle absolu jusqu’aux ambassadeurs mais tout s’est écroulé ensuite.

Du jour au lendemain, je suis passé de tout en haut à tout en bas. Ma stratégie avait changé mais elle aurait pu m’amener au bout. J’avais déjà négocié d’être le dernier des rouges à être éliminé, ce qui m’aurait laissé suffisamment de temps pour cerner les failles chez les jaunes et les exploiter. Parfois, être un électron libre est une bonne chose sur Koh-Lanta, surtout après la réunification. Là, le problème, c’est que les autres me craignaient trop sur la partie stratégique et retournement de cerveau. Ils ont préféré se débarrasser de moi. Ils ont eu raison de le faire. Je ne leur jette pas la pierre, on est dans Koh-Lanta. C’est moi le responsable de mon élimination. C’est moi qui ai fait des erreurs.

Vous avez confié votre vote noir à Teheiura, c’est un moyen de vous amender ?

Je ne me voyais pas le donner aux rouges, qui m’ont lâché. Moussa et Claude qui étaient mes « meilleurs amis » m’ont jusqu’à la dernière minute fait croire que ce n’était pas moi qui sortirais donc j’étais déçu par rapport à ça. J’ai préféré donner le vote noir à Téheiura. C’est vrai que j’ai voulu éliminer les héros parce qu’ils ont déjà eu plusieurs chances de participer et qu’ils étaient beaucoup trop forts. Mais maintenant que je suis éliminé, si un des héros peut gagner, je serai le plus heureux. J’ai essayé de les éliminer, ça n’a pas marché, on ne m’a pas suivi, eh bien tant pis.

Delphine, elle, ne vous a toujours pas pardonné d’avoir contribué à son élimination lors du conseil des ambassadeurs. Interviewée par « 20 Minutes » récemment, elle a déclaré : « Ahmad m’a trahi, il ne m’intéresse pas ». Vous pensez qu’il sera possible de recoller les morceaux ?

Je ne suis pas le seul à avoir décidé de son élimination. J’ai pris cette responsabilité, je l’assume. Mais le jeu c’est le jeu et la réalité, c’est la réalité. Je suis en contact avec des aventuriers, même des gens qui m’ont éliminé ou n’ont pas tenu leurs promesses et même des gens avec lesquels je n’avais pas d’affinité et qui sont devenus aujourd’hui de très bons amis, avec lesquels je suis parti en voyage. Il faut savoir faire la part des choses et prendre du recul. J'ai fait le premier pas avec Delphine, une ou deux fois, elle ne m’a pas répondu, donc après, je ne vais pas me rendre malade pour elle. C’est dommage de ne pas passer à autre chose, mais c’est son choix et je le respecte.

Vous n’avez pas été ménagé par les réseaux sociaux. Vous avez été la cible de messages haineux et violents…

J’ai été lynché sur les réseaux sociaux. Je me suis fait massacrer de par le personnage que je représentais, en raison de mes positions affirmées et de mon côté stratégique. Koh-Lanta est perçue comme une émission sportive, je ne fais pas le poids dans ce domaine-là… Cela a attisé des choses à mon égard. Mais j’ai de plus en plus de soutiens, des gens qui me comprennent. J’essaie de prendre le maximum de choses avec de la dérision, de ne pas trop répondre.

Cette pression-là, vous la gérez comment surtout dans ce contexte de confinement, qui peut être, par moments, difficile à vivre ?

Depuis le début de l’aventure, j’ai la pression sur moi. J’ai tout endossé sur mes épaules, que ce soit le fait de perdre la première immunité, l’élimination de Joseph, celle de Teheiura. Les foudres se sont abattues sur moi. J’ai été isolé.

Je suis habitué à vivre avec cette pression. Je la vis un peu différemment avec la diffusion, mais ce n’est pas nouveau pour moi. Il faut être solide et armé. Je comprends que certaines personnes sombrent. Ce n’est pas mon cas, pour moi tout va bien. Mais c’est dur à encaisser.