Coronavirus : Avec «Tous en cuisine en direct » sur M6, Cyril Lignac veut «apporter de la joie» pendant le confinement

INTERVIEW Cyril Lignac concoctera chaque jour un menu en direct sur M6, à partir de ce mardi, à 18h45

Propos recueillis par Clio Weickert

— 

Cyril Lignac anime
Cyril Lignac anime — ©Jeromme GALLAND
  • Cyril Lignac poursuit dès ce mardi l’expérience de « Tous en cuisine en direct », testée la semaine passée, sur M6.
  • Alors que les Français doivent rester confinés chez eux, le chef proposera chaque jour un cours de cuisine en direct à partir de 18h45.
  • « 20 Minutes » a interviewé le pro du gourmand croquant, prêt à partager ses astuces et à divertir les Français en période de confinement.

Déjà plus d’une semaine que les Français sont enfermés chez eux afin de ralentir la propagation du Covid-19, et le temps peut commencer à se faire long… N’est-ce pas l’occasion de se mettre à la cuisine ? A partir de ce mardi, Cyril Lignac s’invite chez vous quotidiennement avec Tous en cuisine en direct, à partir de 18h45. Le principe ? « Un cours de cuisine géant à travers la France », diffusé en live sur M6, où les internautes pourront interagir avec le chef.

Mais pas de stress, nul besoin de réviser et de se replonger dans toutes les saisons de Top Chef, l’heure est à la détente, au partage et au gourmand croquant. Cyril Lignac a répondu aux questions de 20 Minutes par téléphone, confinement oblige.

Comment vivez-vous cette période de confinement ?

Je ne suis pas très serein pour mes entreprises, j’ai quand même tout fermé, restaurants, pâtisseries… On ne sait pas ce qui va se passer après. Et pour ce qui est de moi, je le vis plutôt sereinement parce que je ne suis pas malade, on est enfermés à la maison mais on peut trouver des moyens de se distraire. Je me dis que c’est comme ça, qu’il ne faut pas déconner et que c’est important de rester confinés pour que tout le monde se soigne et qu’on sorte de cette guerre sanitaire le plus rapidement possible.

Vous mettre à la cuisine pendant cette période a été une évidence pour vous ?

Je ne suis pas souvent à la maison, j’ai beaucoup de travail et je rentre tard, les restaurants et les pâtisseries prennent beaucoup de ma vie parce que c’est ma passion et j'ai la chance de vivre de ça. Donc me retrouver à la maison me permet de prendre le temps, de faire des choses que je n’ai jamais le temps de faire… Mais aussi de ne rien faire ! Ça fait du bien aussi. Lire, rédiger mes nouvelles cartes, penser à de nouvelles saveurs, créer… Et puis par ailleurs, faire la cuisine du quotidien que je ne fais pas. Je fais de la cuisine professionnelle mais pas celle du quotidien. Ce qui est génial c’est que je me remets à cuisiner avec les produits du placard, je ne descends faire les courses que tous les trois jours… Ça m’occupe et j’adore ! Je me suis fait une soupe là, potimarron pommes de terre avec des petits croûtons de pain et de saint-nectaire… Putain c’était bon ! Les plaisirs simples.

Cuisiner est une activité qui vous détend ?

Tous les gens que je croise me disent que la pâtisserie les détend. Moi je rigole parce que ça me tend ! Non je plaisante, mais moi c’est mon métier, quand je fais des gâteaux c’est quand même une pression parce qu’il faut que ce soit bien exécuté. Donc j’avoue que ça ne me détend pas. Mais depuis que je suis confiné, j’ai retrouvé ce plaisir de faire un bon gâteau, un chou farci, un curry, une mousse au chocolat… Et je trouve ça cool ! Je dis toujours que dans une introspection comme ça, on n'en ressort jamais le même. Des portes se ferment, d’autres s’ouvrent, tu découvres des choses de toi, des autres, de ta manière de vivre, de penser… Ce temps d’introspection m’a fait voir que je ne m’approchais plus de la cuisine de la maison pour me faire à manger. Et là j’ai pris du kif à faire une blanquette de veau alors que je ne fais jamais ça !

Et vous avez donc décidé d’inviter les caméras dans votre cuisine ?

Le principe c’est un cours de cuisine géant à travers la France, en direct sur M6 de chez moi avec quatre familles aux quatre coins de la France, reliées par Skype au plateau. Ils cuisinent en même temps que moi. Tu fais la recette en même temps que moi et en 52 minutes, tu manges ! Ce qui m’intéresse là-dedans c’est que ce soit un divertissement, que les gens se disent « on va cuisiner avec Cyril » et c’est ça qui est sympa !

Vous allez donc proposer des plats plutôt simples ?

Ce n’est pas le chef de cuisine qui parle, mais Cyril qui, comme tous les Français, va faire ses courses en bas de chez lui. L’idée est donc de faire la cuisine avec des produits du quotidien. Par exemple ce mardi on va faire une tartine de pain grillée avec du thon mélangé à des fromages frais, des cornichons, des épices et dessus des œufs durs mimosa. Ce sera servi avec un wok de légumes avec du quinoa et une sauce soja miel [la liste des ingrédients et les recettes sont mises à disposition sur le site cuisineaz.com et sur les réseaux sociaux de M6].

Donc pas besoin d’être particulièrement doué en cuisine ou d’avoir beaucoup de matériel ?

Ce n’est pas le but. Le principe n’est pas de donner un cours magistral de cuisine. On est dans une période de confinement, c’est dur, les gens sont à la maison, on ne peut pas avoir tout ce que l’on veut, donc le but est de s’adapter à cette période et d’apporter de la joie et de la bonne humeur !