Coronavirus: «Love Island» présenté par Nabilla et tourné en Afrique du Sud s'arrête prématurément

TELEREALITE L’Afrique du Sud, qui n’est pas épargnée par la pandémie de coronavirus, a déclaré l’état d’urgence nationale dimanche

Fabien Randanne

— 

Nabilla Vergara au Festival de Cannes, en mai 2019.
Nabilla Vergara au Festival de Cannes, en mai 2019. — Valery HACHE / AFP

« Nous rentrons à Dubaï, je vous explique plus tard » C’est par ce message laconique agrémenté d’émojis « air dépité », virus et mains jointes en prière que Nabilla Vergara a annoncé la fin prématurée de Love Island ce lundi. Cette émission, qu’elle anime quotidiennement depuis le 2 mars pour Amazon Prime, était tournée au jour le jour en Afrique du Sud et devait durer un mois.

Or, ce dimanche, le président sud-africain Cyril Ramaphose a annoncé l’interdiction des rassemblements publics de 100 personnes ainsi que la fermeture des frontières de l’Afrique du Sud à tous les citoyens des nations les plus touchées par la pandémie de coronavirus.

Plus d’une centaine de personnes à rapatrier

« Etant donné l’ampleur et la vitesse auxquelles le virus se propage, il est clair qu’aucun pays n’est immunisé contre la maladie ni ne sera épargné par ses graves conséquences », a insisté le chef d’Etat après avoir déclaré l’état d’urgence national. L’Afrique du Sud est pour l’heure le pays d’Afrique subsaharienne le plus touché par le virus Covid-19 avec 61 contaminations recensées à ce jour.

« La santé et la sécurité de l’équipe de production, des Islanders [les candidats] et de toutes les personnes impliquées est notre plus grande priorité », annonce Amazon Prime Video ce lundi dans un communiqué. Et d’ajouter que les abonnés au service Prime pourront cependant voter pour élire leur couple préféré à l’issue de la diffusion de l’épisode de ce lundi soir – qui sera le dernier – sur Prime Vidéo. Et de conclure : « Les résultats seront annoncés sur les différents réseaux sociaux Love Island France ».

L’arrêt de Love Island implique le rapatriement des candidats et des équipes mobilisées sur place, soit plus d’une centaine de personnes. Nabilla Vergara, qui vit à Dubaï, avait fait le déplacement en Afrique du Sud avec son époux Thomas Vergara et leur fils Milann né en octobre.