« Morning Night » : Invités, parodie (et mégaphone)… Ce que l’on sait du retour de Michaël Youn sur M6

TELEVISION Une partie de la bande du « Morning Live » sera au rendez-vous, 20 ans plus tard, des deux numéros de la nouvelle émission de Michaël Youn sur M6

Fabien Randanne

— 

De g. à dr.: Benjamin Morgaine, Michaël Youn et Vincent Desagnat, les trublions du «Morning Night».
De g. à dr.: Benjamin Morgaine, Michaël Youn et Vincent Desagnat, les trublions du «Morning Night». — Laura Gilli - Ben Dauchez - H & K - M6

Il y a vingt ans, le « Morning Live » était, selon son slogan, « l’émission qui réveille tes voisins ». Le « Morning Night » sera-t-elle celle qui les empêchera de s’endormir ? Réponse le jeudi 19 mars à 21 h 05 sur M6, avec le premier numéro de ce nouveau programme qui marque le retour du trublion Michaël Youn à la télévision française.

L’ex-animateur de 46 ans, devenu acteur, sera pour l’occasion entouré de deux de ses complices de l’époque, Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine, ainsi que de nouvelles recrues : les humoristes Charlotte Gabris et Tom Vila.

Au programme des deux numéros commandés par la sixième chaîne : un festival d’humour potache qui s’exprimera via des parodies, des sketchs en plateau et des séquences tournées en pleine rue.

A chaque émission, il y aura six invités. Pour l’une, Arnaud Ducret, François-Xavier Demaison, Audrey Fleurot, Claudia Tagbo, Philippe Lacheau et Inès Reg se prendront au jeu. Jamel, Isabelle Nanty, Jarry, Jenifer, Bigflo et Oli​ seront au rendez-vous de l’autre. Tous devront participer à des épreuves de comédie et d’humour et, selon leurs performances, gagneront ou perdront des points.

Mégaphone et « tubes du grenier »

« Ils auront la possibilité de gagner quelque chose, informe Michaël Youn. On leur offrira jusqu’à dix minutes de carte blanche en fin d’émission. Comme c’est enregistré, c’est quelque chose que l’on va pouvoir produire. Ils pourront faire ce qu’ils veulent : se filmer chez eux, [assurer] la promo d’un spectacle, jouer du biniou même s’ils ne savent pas en jouer, filmer un ami à leur insu… » L’animateur ajoute que M6 est d’accord avec ce principe et n’aura pas de droit de regard. « Evidemment, pas de religion, de sexe, etc. Les gens n’ont pas envie de se suicider médiatiquement, nuance-t-il. Mais ce sera dix minutes open bar, ça n’a jamais été fait en France. »

Michael Youn prévient que le « Morning Night » sera « quelque chose de complètement nouveau » et ne sera pas une version remaniée du « Morning Live ». L’équipe a cependant choisi de conserver « deux madeleines de Proust ». La première, c’est le mythique mégaphone avec lequel il ira hurler sa demande de pardon auprès des personnes qu’il a embêtées il y a vingt ans. A savoir : « Juliette Arnaud, Michel Drucker, les policiers, les prostituées, les sex-shops, les lavomatics… Ils étaient plutôt contents, les plus durs ça a été M6 en fait, ce sont les seuls qui ont été un peu violents », s’amuse le présentateur.

L’autre vestige du « Morning Live » seront « les tubes du grenier ». C’est-à-dire qu’il s’agira de « se mettre devant un fond vert pour reproduire plus ou moins, avec des costumes ridicules, des clips des années 1980 ».