« Pékin Express » : Séparés, Cécilia et Matthieu, les vainqueurs de la saison 5, reprennent la route ensemble

PEKIN EXPRESS L'émission revient sur la route mythique qui l'a vu naître, ce mardi sur M6

Nicolas Bonzom

— 

Cécilia et Matthieu, de Pékin Express
Cécilia et Matthieu, de Pékin Express — Patrick Robert / M6

En 2010, un couple volcanique, originaire de Montpellier, remportait la saison 5 de « Pékin Express ». Cécilia et Matthieu parvenaient à atteindre les premiers le glacier Martial, à Ushuaïa, après un long périple en Amérique du Sud. « C’est la fin de quelque chose, le début d’autre chose, confiait la jeune femme. On est fier de nous. »

Dix ans plus tard, les chemins de Cécilia et de Matthieu se sont séparés. Ils ont refait leur vie, chacun de leur côté. Pourtant, ils ont accepté de relever à nouveau le défi, en prenant, ensemble, le départ de la saison 13 de « Pékin Express », sur la route qui a vu naître l'émission emblématique de M6, il y a quinze ans, de Moscou à Pékin.

« Partir avec un ex, je pensais que ça allait être trop compliqué »

Un binôme culte, que Cécilia a hésité à reformer. « Je me suis longtemps dit "Je n’y vais pas", confie-t-elle. Je me suis dit que ça ne passerait pas, parce qu’on ne s’était pas revu. Ce n’est pas du tout mon ennemi, je ne lui souhaite que du bien, mais on n’est pas potes. Partir avec un ex, je pensais que ça allait être trop compliqué. Avec un ex, on n’ose rien se permettre. Et ça part moins au clash que quand on est en couple, parce qu’on ne se permet pas. » Finalement, Cécilia a accepté de partir à l’aventure. Pour « le challenge, la compétition, l’aventure, la folie. » Et « les 100.000 [euros] ! »

Matthieu, lui, assure qu’il n’a pas hésité à reprendre la route. « Notre binôme n’est pas le même qu’il y a dix ans, note cet agent immobilier de 36 ans. On a pris dix ans dans la vue, on a chacun eu nos histoires personnelles. Il a fallu composer avec le passé. Cela faisait très longtemps qu’on ne s’était pas parlé. Il fallait que l’on fasse en sorte que cela se passe le mieux possible. Pékin Express est une aventure que l’on fait en binôme. On avance en binôme. » Des affinités ont-elles ressurgi au cours de l’aventure ? « Euh… Je ne suis pas sûr, sourit Matthieu. Vous verrez. Disons qu’on a fait avec. »

« On va au bout de soi-même psychologiquement »

Le challenge est d’autant plus important, pour ces deux Montpelliérains, qu’ils ont remportés la cinquième saison. Et qu’ils sont quelque peu attendus au tournant. « Certains me disent "Ah, tu repars en vacances !", confie Cécilia, championne de body fitness et préparatrice physique et mentale pour des sportifs de haut niveau. Des vacances comme celles-là, je leur laisse volontiers ! C’est la galère, c’est dur, on se retrouve au milieu de nulle part, on ne connaît personne. Avec cette aventure, on va au bout de soi-même psychologiquement. Mais oui, c’est vrai, on voit des choses fabuleuses, magnifiques. Mais c’est cinq minutes dans la journée ! »

« On n’a jamais le temps de se reposer dans Pékin Express, reprend Matthieu. Même quand la course est terminée, il y a des temps de partage, de convivialité. Il n’y a que quand on dort, que l’on recharge les batteries. Mais la fatigue, finalement, on ne la ressent pas vraiment. On ne pense qu’à une seule chose : arriver au bout. » Cécilia et Matthieu prennent le départ de la route mythique, ce mardi (21h) sur M6.