« Star Academy » truquée ? La production répond aux révélations de Georges-Alain

TELECROCHET Selon l'ancien candidat, son élimination a été organisée car il menaçait de tout balancer

V. J.

— 

Georges-Alain Jones, ancien candidat de la «Star Ac'», ici lors du concert des nouvelles signatures de Camus et Camus Productions en 2005
Georges-Alain Jones, ancien candidat de la «Star Ac'», ici lors du concert des nouvelles signatures de Camus et Camus Productions en 2005 — LYDIE/SIPA

« Maintenant, je peux l’avouer, tout était truqué. » Cette phrase, on la doit à Georges-Alain Jones, ancien candidat de la Star Academy, à mi-chemin entre le télécrochet à la The Voice et la téléréalité à la Loft Story. « J’avais découvert que c’est moi et Emma Daumas qui devions aller en finale. C’était décidé avant même l’émission, explique-t-il dans le portrait de lui consacre le Parisien à l’occasion de sa reconversion en commentateur sportif. J’ai pété les plombs et les producteurs ont organisé mon élimination en demi-finale car je les menaçais de tout balancer. »

Même si l’émission a presque vingt ans, ces propos ont eu leur petit effet. Sauf que la production et d’autres candidats démentent. Directrice de la Star Academy en saison 3, Nathalie André a été la première à réagir, sur Twitter, et a accusé Georges-Alain d’être en manque de notoriété. Avec un petit scud en prime : « Ce qui était "truqué"… c’est sûr, c’est qu’Elton John ne voulait pas chanter avec toi ».

Le journaliste du Parisien a répondu mercredi matin que, non, Georges-Alain n’était pas « en mal de pub », et que c’était lui qui « le contactait depuis des semaines pour ce papier ». En revanche, mardi soir, sur le plateau de TPMP, deux anciens de la Star Ac', Jean-Pascal et Houcine, ont rejeté en bloc les accusations de trucage et de tricherie.

« Dingue » et « faux débat » ont respectivement commenté Houcine et Jean Pascal, contactés par téléphone. Et d'ajouter : « On ne peut pas dire des conneries pareilles. L’autre, il veut se faire de la pub dix-huit ans après parce qu’il a peut-être un manque de notoriété ou autre. Il faut arrêter de cracher dans la soupe. »