« Un si grand soleil » : « Comédien dans un feuilleton, c’est le sportif de haut niveau de ce métier », confie Maëlle Mietton

SERIE Maëlle Mietton incarne Alice Bastide dans la série de France 2, tournée depuis deux ans à Montpellier

Nicolas Bonzom

— 

Maëlle Mietton incarne Alice Bastide dans Un si grand soleil
Maëlle Mietton incarne Alice Bastide dans Un si grand soleil — Fabien MALOT / FTV
  • Maëlle Mietton incarne le personnage d’Alice Bastide dans « Un si grand soleil ».
  • Formée à Montpellier, la comédienne vient du spectacle vivant, où elle a multiplié les expériences, dans des pièces de théâtre, des opérettes ou des comédies musicales.
  • Maëlle Mietton est également la marraine de plusieurs associations, dont Astrid.

Chaque soir, Maëlle Mietton est Alice Bastide, l’un des personnages phares de la série de France 2, « Un si grand soleil ». La comédienne s’invite, du lundi au vendredi, chez plus de 3 millions de téléspectateurs. Forcément, ça crée une certaine proximité avec le public. « Les gens m’appellent parfois Alice, sourit Maëlle Mietton. Certains, aussi, ne me remettent pas tout de suite. Lorsqu’on n’arrive pas immédiatement à savoir qui est une personne avec qui on se sent pourtant très proche, c’est toujours bizarre ! »

Pour cette comédienne, formée au Cours Florent, à Paris, puis à l’École supérieure d’art dramatique, à Montpellier, la télévision, c’est tout nouveau. Si elle a décroché de petits rôles dans des téléfilms, c’est sur les planches que Maëlle Mietton a surtout multiplié les expériences. Difficile d’énumérer toutes les pièces de théâtre, comédies musicales et opérettes pour lesquelles elle a œuvré tant la liste est spectaculaire.

« Le spectacle vivant est mon ancrage »

Pas seulement en tant que comédienne. Elle a notamment joué pour l’Orchestre national de Montpellier, mis en scène l’Opéra junior, créé des concerts pour les plus petits avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, ou interprété Blanche, l’une des Triplettes de Belleville, dans le spectacle musical monté en 2014. Et bien souvent, entre comédie, chant et danse. « Le spectacle vivant est mon ancrage », confie la comédienne.

D’ailleurs, malgré le rythme effréné des tournages d'« Un si grand soleil », qui ont débuté il y a deux ans à Montpellier, elle n’a pas lâché sa première passion. Maëlle Mietton tourne notamment avec une compagnie de théâtre et de contes, et travaille avec l’Orchestre d’Avignon, sur un spectacle mêlant hip-hop et musique classique, qui sera présenté dans les lycées. « Comédien dans un feuilleton quotidien, c’est un peu le sportif de haut niveau de ce métier-là, c’est très intense. Mais continuer d’autres activités, c’est un équilibre pour moi, j’en ai besoin. Même si cela demande une énergie incroyable. Mais j’en ai beaucoup ! », sourit Maëlle Mietton, qui n’a jamais lâché la scène.

« On est un peu hyperactives »

Toute petite, déjà, elle écrivait des sketches pour les présenter, l’été, dans le village de Bourgogne où elle a grandi. « C’est là que j’ai attrapé le virus, je crois ! », confie-t-elle.

« On a des caractères assez similaires toutes les deux, on est un peu hyperactives, sourit Mélanie Robert, la comédienne qui interprète le rôle de la fille d’Alice Bastide, dans la série de France 2. Lorsqu’on est toutes les deux sur le plateau, ce n’est jamais de tout repos, on est de vraies piles électriques ! On est très proches depuis le début, on a une relation très fusionnelle. » « « La famille que l’on incarne à l’écran, elle a tout de suite été très… familière, reprend Maëlle Mietton. Il y a comme une évidence entre nous. »

Et lorsqu’elle ne tourne pas ou n’est pas sur les planches, Maëlle Mietton n’est pas du genre à baisser le rideau. La comédienne et metteuse en scène est la marraine de plusieurs associations, notamment Astrid, à Sète, qui lutte contre les maladies cardio-pulmonaires infantiles. « Ça donne du sens à tout ça », confie-t-elle.