C8 condamnée à verser plus de 800.000 euros à Thierry Ardisson

PROCES Thierry Ardisson réclamait 6,8 millions d'euros au groupe Canal+ après l'arrêt de ses deux talks-shows sur C8

A.D.

— 

Thierry Ardisson sur le plateau de «Salut les Terriens» sur C8.
Thierry Ardisson sur le plateau de «Salut les Terriens» sur C8. — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

Un contentieux lié à l’arrêt brutal des émissions de l’homme en noir sur C8. Le tribunal de commerce de Paris a condamné ce mardi Canal+ à verser 811.500 euros à la société de Thierry Ardisson, Ardis SAS, pour « rupture brutale des relations commerciales », selon La Lettre A.

Après l’arrêt de Tout le monde en parle, Thierry Ardisson avait lancé son émission Salut les Terriens ! sur Canal+ en 2006, avant de migrer sur C8 en 2016. Son pendant dominical Les Terriens du dimanche a été lancé en 2017. Le premier talk-show était facturé 198.000 par numéro à la chaîne du groupe Canal+, contre 155.000 euros pour le deuxième, selon La Lettre A.

​Pas de télé low cost

En mai 2019, C8 avait demandé avait demandé à Thierry Ardisson de produire ces émissions pour deux fois moins cher. L’animateur avait refusé de faire de la télé « low cost », entraînant l’arrêt des programmes. Les juges ont donné raison à l’animateur estimant que C8 aurait dû lui laisser plus de temps pour se retourner.

Thierry Ardisson réclamait 6,8 millions d’euros à son ex-employeur. Selon les informations du site Ozap, l’animateur devrait faire appel de cette décision, jugeant la somme obtenue trop faible. Affaire à suivre !